Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Mélanie Pilote, présidente, fondatrice et designer de Melanie Stones.
Mélanie Pilote, présidente, fondatrice et designer de Melanie Stones.

Une entrepreneure de la région offrira des bourses de persévérance scolaire

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Une entrepreneure almatoise a décidé de s’impliquer pour la persévérance scolaire. Mélanie Pilote, fondatrice, présidente et designer de Melanie Stones, s’est associée avec Éducaide pour offrir des bourses d’études à cinq étudiantes du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ce programme d’aide financière vise à appuyer des jeunes issus de milieux moins favorisés afin qu’ils puissent poursuivre leurs études. Bien qu’il s’adresse généralement à tous les étudiants de niveau secondaire, Mélanie Pilote a plutôt choisi de réserver son soutien à une clientèle particulière.

« J’ai demandé à ce qu’il s’adresse exclusivement aux filles. Ça faisait longtemps que je cherchais à aider les femmes dans la recherche de leur passion. Le programme d’Éducaide, c’est un programme qui jumelle des entreprises à des jeunes, ce n’est pas juste pour donner des bourses, c’est aussi du parrainage », explique-t-elle au Quotidien.

Une première bourse de 500 $ sera donc remise aux jeunes filles de secondaire 3 sélectionnées, et sera ensuite renouvelée tant que les étudiantes poursuivront leur parcours scolaire, et ce, jusqu’à l’obtention d’un diplôme d’études secondaires ou d’études professionnelles. Durant le processus, Mélanie Pilote entend également s’impliquer aussi de manière personnelle auprès des jeunes récipiendaires.

« Pour moi, c’était vraiment important d’aider, et pas seulement financièrement. Au-delà de ça, je veux être là. Je veux partager mon expérience de vie d’entrepreneure et mon expérience scolaire aussi. »

Il faut dire que le parcours de la fondatrice de Melanie Stones est d’ailleurs un bon exemple de persévérance. Née de parents enseignants, Mélanie a d’abord complété un BAC en génie mécanique à l’Université du Québec à Chicoutimi, puis un BAC en actuariat à l’Université Laval, avant de se diriger vers sa passion, la joaillerie. De plus, la créatrice poursuit toujours sa formation, alors qu’elle est actuellement inscrite au Collège d’Alma pour parfaire ses connaissances administratives.

« Raconté comme ça, j’ai l’air d’avoir un parcours “doré”, mais moi aussi, en tant qu’entrepreneure, j’ai connu des difficultés. Ce que je veux partager comme message, c’est qu’avec de l’aide, on peut persévérer et c’est normal à certains moments d’avoir besoin d’aide, moi aussi j’en ai eu besoin. »

Avec la bourse de persévérance scolaire, Mélanie Pilote souhaite ainsi encourager les filles à se dépasser, à l’image de la journaliste sportive Chantal Machabée, ambassadrice de Melanie Stones.

« C’est une femme qui m’inspire énormément, qui n’a pas froid aux yeux, qui a évolué dans un monde d’hommes, qui a abattu des murs. C’est un peu l’image que je veux projeter via Melanie Stones, je veux que les filles n’aient pas peur de foncer et d’aller dans des milieux principalement masculins. »