Francis Gagnon, Gabrielle Gagnon, Tanya Pageau, Emma Turgeon et Léïla Guay ont voulu sensibiliser les jeunes aux dangers de l'alcool au volant en arrivant à leur bal à bord d'un camion-remorque. Le clou du spectacle était une voiture accidentée.

Une entrée remarquée au bal

Des élèves de l'École secondaire Kénogami ont fait une entrée remarquée à leur bal des finissants, vendredi soir. Voulant sensibiliser leurs camarades aux dangers de l'alcool au volant, ils sont débarqués à l'hôtel Delta à bord d'un camion remorquant une voiture accidentée.
La jeune Gabrielle Gagnon et son père ont eu l'idée de cette mise en scène. Ils voulaient passer un message de sensibilisation qui retiendrait l'attention. «Mon père m'a réveillé le matin de mon bal pour me dire qu'il avait eu une idée. Lorsqu'il m'en a parlé, j'ai tout de suite embarqué. Même si on n'avait pas beaucoup de temps pour se préparer, je trouvais que c'était une super idée pour inciter les jeunes à ne pas prendre le volant sous l'effet de l'alcool», a raconté Gabrielle, lors d'un entretien accordé au Quotidien.
Les amis de Gabrielle se sont immédiatement joints à elle. «Nous avons fait plusieurs téléphones pour trouver un camion et une voiture accidentée. Finalement, tout a fonctionné", raconte la jeune finissante de l'École secondaire Kénogami.
Si elle n'a pas été touchée de près par un événement relié à l'alcool au volant, c'est le spectacle Projet Impact, présenté en mai dernier à La Baie, qui a marqué la jeune fille. Cette pièce de théâtre visait à sensibiliser les jeunes aux risques de l'alcool au volant.
«Ça m'a beaucoup interpellé et je voulais faire quelque chose pour toucher les jeunes de mon école. Le soir du bal était le moment idéal, car c'est une soirée importante pour nous. En plus, arriver avec une voiture accidentée contraste avec les belles voitures qu'on voit habituellement au bal», explique Gabrielle Gagnon.
L'idée de Gabrielle et son père a eu l'effet escompté. Le groupe a été accueilli sous une pluie d'applaudissement et les élèves ont été félicités tout au long de la soirée.
C'est avec l'aide de Remorquage Transport Saguenay ainsi que du Complexe automobile St-Paul que le groupe de jeunes a pu réaliser son coup. Un autocollant sur lequel on pouvait lire «Après la soirée, on ne conduit pas!» avait été collé sur la voiture.
Prainville@lequotidien.com