Nadia Tremblay, à droite, a choisir de réorienter sa carrière.
Nadia Tremblay, à droite, a choisir de réorienter sa carrière.

Une entraîneuse privée du Lac-Saint-Jean veut devenir préposée

Emilie Gagnon
Le Quotidien
Certaines personnes pourraient être tentées de changer de carrière en visionnant la nouvelle campagne lancée mardi midi par le gouvernement du Québec visant le recrutement de 10 000 préposés aux bénéficiaires en CHSLD. C’est entre autres le cas pour Nadia Tremblay, une entraîneuse privée du Lac-Saint-Jean qui exerçait son métier depuis 21 ans, mais qui a décidé de faire un virage à 180 degrés en s’inscrivant à cette nouvelle formation payée d’une durée de trois mois.