Une école améliorée à Shipshaw

Les 326 élèves de l’école Bois-Joli de Shipshaw ont eu une rentrée scolaire bien particulière. Vendredi matin, ils inauguraient la nouvelle partie de leur école primaire, dotée de salles de classe flambant neuves. «C’est vraiment beau. Avant, tout était gris et blanc. Maintenant, c’est coloré et ça donne le goût de venir à l’école!», a lancé la jeune Gabrielle, ravie par son nouvel environnement scolaire.

L’agrandissement de l’école Bois-Joli a nécessité un investissement de 4,2 millions de dollars de la part du gouvernement provincial. Les travaux ont été réalisés au printemps et les derniers détails ont été complétés à temps pour la rentrée scolaire. En tout, on parle d’un agrandissement de 1160 mètres carrés, ce qui a permis de créer quatre nouvelles classes du troisième cycle, un local de soutien pédagogique, trois locaux d’enseignement de matières spécialisées et une nouvelle aire pour le service de garde. Les élèves auront maintenant accès à un local dédié à l’enseignement de l’anglais, un autre pour les arts plastiques, de même qu’un local informatique. 

«Je suis fière de dire que je suis la directrice de la plus belle école!», a lancé la directrice Karine Thibeault. «C’était important d’offrir aux jeunes un environnement stimulant», a ajouté Mme Thibeault, affirmant que cet agrandissement était nécessaire en raison de l’augmentation de la clientèle. Depuis quelques années, certains locaux de l’école avaient plusieurs vocations, en raison du manque d’espace.

Après l’annonce protocolaire, à laquelle participait le député de Dubuc François Tremblay, les élèves faisaient visiter leurs nouveaux locaux aux invités. 

Gabrielle, qui est âgée de 10 ans, accueillait les adultes dans le local d’anglais. «On est vraiment bien dans nos nouvelles classes. Tout est neuf, même les bureaux! Et les couleurs sont vraiment belles. En plus, les casiers sont plus grands», a affirmé l’élève de cinquième année. Ses amis étaient tous d’accord avec elle, affirmant que les agrandissements donnaient davantage le goût d’aller en classe.