Une deuxième amende de 1500 $ en une semaine pour une femme de Chicoutimi

Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Une femme de Chicoutimi dans la quarantaine a reçu en une semaine un deuxième billet d’infraction de plus de 1500 $ pour ne pas avoir respecté les mesures de confinement en recevant un nouvel invité dans sa résidence.

Les policiers de Saguenay se sont rendus à la résidence de la femme, sur la rue Tremblay, vers 21h30, jeudi soir, afin de lui remettre en main propre sa première contravention, pour une infraction commise la semaine dernière.

C’est alors qu’ils ont constaté que la femme accueillait un nouvel invité chez elle. L’homme a tenté d’éviter d’être aperçu par les policiers en allant se cacher dans la salle de bain.

Peine perdue, l’homme et la femme ont plutôt reçu chacun un billet d’infraction qui s’élève à 1546 $, avec les frais, a rapporté Dominic Lemieux, lieutenant au Service de police de Saguenay.

Les policiers s’étaient rendus une première fois à la résidence de la femme la semaine dernière, lorsqu’elle avait reçu un premier invité qui ne demeurait pas à cette adresse.

Les policiers avaient alors choisi d’attendre pour remettre le billet d’infraction à la femme, sachant qu’ils allaient être en mesure, à court terme, de pouvoir le faire en main propre. Les policiers devaient alors remplir un rapport d’infraction général, un long document, avant de le transmettre à Québec, qui devait ensuite poster les billets aux fautifs.

«Le gouvernement s’est ajusté et nous a envoyé des pads pour l’écrire directement sur place et le remettre», a expliqué le lieutenant Lemieux. Le premier invité de la femme doit ainsi aussi recevoir prochainement la visite des policiers pour recevoir son billet.

Les constats d’infraction sont remis en vertu de la Loi sur la santé publique, qui interdit les rassemblements intérieurs et extérieurs afin de limiter la propagation de la COVID-19.