La dernière messe a été éprouvante pour les habitués de l’église.

Une dernière messe à l'église Saint-Philippe

Les paroissiens de l’église Saint-Philippe dans l’arrondissement de Jonquière ont pu réciter des prières, chanter et vivre une messe à l’intérieur de leur église pour la toute dernière fois. L’église a par la suite fermé ses portes définitivement et devrait être détruite éventuellement.

La messe a été éprouvante pour bien des habitués de l’église. Certains d’entre eux fréquentaient l’établissement depuis sa construction en 1964. Elle avait alors été ouverte seulement sept ans avant de devoir être fermée en 1971. Aux termes d’une bataille judiciaire interminable et de travaux, elle a finalement rouvert 15 ans plus tard, en 1986.

Le président de la fabrique de Saint-Philippe d’Arvida, René Lapointe, avoue que la journée n’a pas été facile. « Ç’a été difficile comme messe, mais on n’a pas vraiment le choix », a-t-il dit, attristé par la situation. Les usagers pourront néanmoins continuer de se recueillir dans une petite chapelle qui a été aménagée à l’intérieur de la Résidence Saint-Philippe. Elle devrait être agrandie pour recevoir entre 50 et 75 personnes. L’évêque du diocèse du Chicoutimi, monseigneur René Guay, devrait se rendre sur les lieux de la chapelle au cours des prochains jours, pour procéder à son inauguration officielle.

Les problèmes de l’église viennent des rénovations qu’elle a subies et qui ont mené à la réouverture de 1986. Comme elle avait été classée comme église reconstruite à l’époque, elle n’avait plus le droit à des subventions patrimoniales du Conseil du patrimoine religieux du Québec. Le vieillissement de la population croyante n’a pas aidé le sort de l’église non plus alors qu’ils perdaient environ 5 % des donateurs par année.

M. Lapointe dit que l’avenir de l’église dépend maintenant du propriétaire de l’endroit, le Groupe Beau Quartier, qui possède la résidence Saint-Philippe. Si l’on se fie au plan initial du projet, l’église devrait être démolie afin de construire une nouvelle aile pour la résidence pour aînés.

L’église Saint-Philippe dans l’arrondissement de Jonquière a tenu sa dernière messe dimanche matin.