Jean-Pierre Blackburn a demandé à Arthur Gobeil de quitter la course et de se rallier à lui.

Une demande de ralliement rejetée

(Pascal Girard) – Le candidat à la mairie de Saguenay Jean-Pierre Blackburn demande à son adversaire Arthur Gobeil, et ses partisans, de se rallier et lui offre même la direction de Promotion Saguenay s’il est élu. Il suggère aussi aux partisans du Parti des citoyens de Saguenay (PCS), qu’il a quitté, de voter pour lui pour contrecarrer l’élection de la chef de l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), Josée Néron, dimanche.

L’ancien ministre conservateur a fait cette déclaration lors d’un point de presse tenu à son local électoral jeudi après-midi.

« M. Gobeil a fait une belle campagne. Sur la majorité des enjeux de gestion, nos positions rejoignent les mêmes objectifs, particulièrement sur les dossiers de la gouvernance, de la transparence, du rôle de Promotion Saguenay et des besoins de la population. (...) Je souhaiterais lui confier un rôle crucial considérant sa crédibilité et son expertise, soit le mandat de repositionner Promotion Saguenay, un dossier qui nous tient particulièrement à coeur tous les deux. M. Gobeil, nous devons travailler ensemble et j’ai besoin de vous après le 5 novembre. Je m’adresse donc à vous cet après-midi, mais aussi à tous vos supporters », a lancé le politicien d’expérience. Il a affirmé lui en avoir fait part personnellement le matin même.

Son offre est survenue le jour même où le sondage Segma réalisé pour Le Quotidien et KYK 95,7 Radio X le plaçait au deuxième rang, près de 10 points derrière Josée Néron. « En additionnant les 32 % que je recueille aux 18 % recueillis par monsieur Arthur Gobeil, les deux candidats reçoivent 50 % des appuis », a-t-il calculé. 

Plus tard, il s’est aussi adressé à ceux qui appuient le PCS. « En mai dernier, je devenais chef du Parti des citoyens de Saguenay fondé par Jean Tremblay. Je sens depuis plusieurs semaines sur le terrain qu’il y a des électeurs laissés orphelins, eux qui étaient attachés à la personnalité et aux qualités de Jean Tremblay. Je suis de ceux qui reconnaissent objectivement ses réalisations. À vous aussi, supporters de M. le maire depuis 20 ans, je vous tends la main », a-t-il poursuivi. 

Il a même étendu sa demande directement à Jean Tremblay. « Si j’avais effectivement ces appuis-là de part et d’autre des supporters de M. Gobeil et des supporters du Parti des citoyens, et M. le maire aussi bien sûr. Lui aussi, il doit réaliser ce qui vient de se passer. Il faut maintenant unir nos forces et travailler ensemble », a continué l’ancien député fédéral de Jonquière. Rappelons qu’à son départ du PCS, et plus tard aussi, Jean Tremblay avait été très critique envers ce dernier, le traitant même « d’hypocrite » et qu’il avait fait une erreur de le recruter. Autre fait à noter, Jean-Pierre Blackburn n’a jamais nommé le chef du PCS, Dominic Gagnon, ni même Josée Néron.

Arthur Gobeil a refusé avec virulence l’offre de Jean-Pierre Blackburn de faire équipe avec lui.

Refus catégorique

(Katerine Belley-Murray) – Arthur Gobeil est catégorique : jamais il n’acceptera l’offre de Jean-Pierre Blackburn. « C’est de la politique d’il y a 50 ans ! Il a promis combien d’emplois à des gens ? Celui-là est public, mais combien d’autres savent déjà qu’ils auront un poste si Jean-Pierre Blackburn est élu ? »

Le candidat Gobeil affirme que la main tendue de M. Blackburn va à l’encontre de ses valeurs. « Ce n’est pas ma personne qui l’intéresse, c’est mon pourcentage de votes ! C’est indécent. Il se présente maintenant comme le grand rassembleur, mais il ne l’est certainement pas : il a prouvé l’inverse au PCS (Parti des citoyens de Saguenay). J’ai bâti mon intégrité en restant fidèle à mes convictions. Est-ce que j’ai demandé à la population de me donner un emploi ? Non. Je veux être élu. C’est à la population de décider ce qu’elle veut, absolument pas à des partenariats et de la collusion à la dernière minute. »

Arthur Gobeil affirme que Jean-Pierre Blackburn est à la recherche de toutes les opportunités possibles pour l’emporter.