Une délégation de 16 directeurs d’établissements d’enseignement privés de Bretagne est en visite au CFP Alma afin de développer un projet pilote qui permettrait d’accueillir des étudiants français. La délégation bretonne a visité le Pavillon de la santé Marie-Hélène-Côté, mercredi.
Une délégation de 16 directeurs d’établissements d’enseignement privés de Bretagne est en visite au CFP Alma afin de développer un projet pilote qui permettrait d’accueillir des étudiants français. La délégation bretonne a visité le Pavillon de la santé Marie-Hélène-Côté, mercredi.

Une délégation bretonne en visite à Alma

Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Une délégation de 16 directeurs d’établissements privés de Bretagne est de passage au Centre de formation professionnelle (CFP) Alma afin de jeter les bases d’un projet pilote qui permettrait à des étudiants français du domaine de la santé de compléter leur formation en soins et services à la personne.

Les directeurs, qui passent cinq jours dans la région, ont visité le Pavillon de la santé Marie-Hélène-Côté, du CFP Alma, mercredi, et travailleront à développer les modalités du partenariat.

Le projet a vu le jour à l’automne, dans le but de développer le recrutement à l’international, face aux impacts de la baisse de clientèle que connaissent les institutions régionales, a expliqué Nabila Bedjbedj, agente de développement au service de recrutement international. Ce nouveau service est né d’un partenariat entre la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean et la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets.

« Il y a un lien avec la baisse démographique et une baisse de fréquentation, également, dans nos formations professionnelles, d’où l’intérêt de développer un service de recrutement international en commun avec les deux commissions scolaires », a-t-elle souligné, en entrevue avec Le Quotidien.

Le projet pilote permettrait à des étudiants d’établissements bretons, titulaires d’un BAC professionnel en Services aux personnes et aux territoires, de compléter leur formation en obtenant un diplôme d’études professionnelles (DEP) en Assistance à la personne en établissement et à domicile au CFP Alma.

Ce DEP, qui permet au Québec d’exercer le métier de préposé aux bénéficiaires ou d’auxiliaire en santé et services sociaux, permettrait aux étudiants français de développer leurs compétences pratiques, tandis que la formation française permettant d’intervenir auprès des enfants et des personnes âgées, entres autres, est davantage axée sur la théorie, a mentionné l’agente de développement.

Les partenaires devront déterminer le nombre de crédits qui seront accordés aux diplômés du BAC professionnel qui seront inscrits au DEP, une formation de 870 heures donnée sur un an.

Aucun horizon n’est fixé en prévision de l’accueil des premiers étudiants bretons en sol almatois, le dossier demandant encore plusieurs mois de travail. La possibilité que des étudiants jeannois puissent à leur tour étudier dans des établissements en Bretagne n’est pas exclue, dans un second temps.