André Besson, conjoint de feu Andrée-Reine Desbiens, accompagné de Maryse Thibeault, a reçu la plaque hommage qui sera affichée dans les bureau de l'Association de la dystrophie musculaire du Saguenay.

Une défunte remet 150 000 $ à l'Association de la dystrophie musculaire

Avant de décéder le 14 février 2016, Andrée-Reine Desbiens avait songé à poser une action altruiste en remettant une somme de 150 000 $ à la section locale de  l'Association de la dystrophie musculaire du Saguenay.
Le geste a été souligné, vendredi, par la présidente Jasmine Côté lors d'une petite cérémonie organisée en présence du veuf de Mme Desbiens, André Besson.
Mme Côté a rappelé qu'au Québec, 15 000 personnes souffrent de l'un ou l'autre des 160 types de dystrophie et que le Saguenay-Lac-Saint-Jean avec Charlevoix et la Côte-Nord compte 35 % du total des gens atteints.
Ces personnes connaissent toutes sortes de problèmes physiques qui nécessitent des équipements et des soins spécialisés, a rappelé Éric Gagnon, ergothérapeute rattaché à l'hôpital de Jonquière.
M. Besson a souligné la générosité et la sensibilité de son épouse qui a remis une partie de sa fortune personnelle pour procurer des soins futurs aux personnes atteintes. Mme Desbiens comptait des personnes proches atteintes  de la maladie.
Maryse Thibeault, coordonnatrice, a mentionné que les dons effectués sous forme testamentaire sont très rares, mais toujours bienvenus.