UQAC

Une décision attendue aujourd'hui à l'UQAC

Le comité exécutif de l'Université du Québec à Chicoutimi se réunit mardi afin de prendre une décision sur le candidat qui sera recommandé au conseil d'administration dans le cadre de la nomination d'un recteur par intérim afin de remplacer Martin Gauthier qui a choisi de ne pas prolonger son mandat qui prend fin en avril.
Les règles internes de l'université permettent de procéder à la nomination d'un recteur par intérim lorsque la situation l'exige. Dans le présent cas, le comité de sélection s'est adjoint une firme de Montréal pour identifier un candidat ou une candidate.
Selon les informations recueillies par Le Quotidien au cours des derniers jours, les noms du vice-recteur aux ressources, Dominic Bouchard, ainsi que celui de l'enseignement et la recherche, Mustapha Fahmi, circulent pour assumer l'intérim. Habituellement, les candidats à l'intérim sont choisis au sein du groupe de vices-recteurs en fonction. Il pourrait également y avoir la nomination d'une autre personne au poste de vice-recteur afin de pouvoir la recommander pour l'intérim.
Le choix pourrait également s'arrêter sur le secrétaire général Martin Côté qui occupe également une fonction de vice-recteur.
Recommandation
Le comité exécutif de l'UQAC transmettra au conseil d'administration une recommandation pour assurer la fonction de recteur par intérim. Cette recommandation devra être soumise à l'assemblée des gouverneurs qui confirmera l'intérim. Il faut rappeler que l'École nationale d'administration publique (ÉNAP), une autre constituante de l'Université du Québec, se retrouve également dans cette situation après le retrait de la candidature de Nelson Michaud après un mandat.
Le comité de sélection en est à un deuxième appel de candidatures en vue de lancer le processus de consultation menant à une recommandation à l'assemblée des gouverneurs qui doit soumettre au ministre de l'Éducaiton un candidat. La candidature de la personne retenue doit toutefois être soumise à une période de consultation auprès de la communauté universitaire.
C'est souvent lors de cette étape que les candidatures sont écartées par le comité de sélection. Le recteur actuel Martin Gauthier a choisi de retirer sa demande de renouvellement de mandat à cette étape. Les syndicats avaient réalisé leur propre consultation dont les résultats ont été publiés de crainte de se faire doubler par l'UQ.