L’abbé Mario Desgagné et le président du conseil de la fabrique Saint-Jérôme, Alain Debaets, posent devant l’église du secteur Métabetchouan. Des travaux de 150 000 $ devraient être réalisés au printemps.

Une cure de 150 000$ pour l'église Saint-Jérôme

L’église Saint-Jérôme de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix subira une cure de rajeunissement, au cours des prochains mois. La première phase des travaux, grandement attendue, est évaluée à 150 000 $.

Cette première portion des travaux à l’église du secteur de Métabetchouan est possible grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications et du Conseil du patrimoine religieux du Québec.

Le coût des réparations est d’environ 150 000 $, dont 100 000 $ proviennent du gouvernement. La fabrique Saint-Jérôme se chargera de payer la différence.

Des correctifs seront apportés à la maçonnerie, en nettoyant les pierres et en assurant une réfection des joints de mortier. Des remplacements de fenêtre, des travaux de peinture et la réparation du clocher de l’église sont également prévus.

« Pour nous, il s’agit d’une première phase de travaux, qui nous permettra de réaliser ce que nous considérons comme le plus urgent à faire », a mentionné l’abbé Mario Desgagné.

L’architecte Luc Fortin se chargera de l’élaboration des plans et devis nécessaires. Les travaux devraient débuter au printemps. En vertu des normes du programme ministériel, ceux-ci devront être réalisés dans un délai de deux ans.

Prochaine étape

D’autres améliorations sont à prévoir à l’église construite entre 1926 et 1928. Selon son carnet de santé, « la plomberie, l’accès des lieux aux personnes à mobilité réduite, le parement intérieur, l’aménagement extérieur et d’autres travaux » devront être réalisés. « Nous avons déjà déposé nos demandes pour la deuxième phase auprès du Conseil du patrimoine religieux du Québec et nous entendons accorder un suivi serré de notre dossier auprès de cette instance », précisent le président de la fabrique, Alain Debaets, et le prêtre-modérateur de la paroisse, Mario Desgagné.

La fabrique Saint-Jérôme est d’avis qu’il s’agit d’une bonne nouvelle pour les citoyens de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. Selon elle, la pérennité de l’église est assurée pour encore plusieurs années.