Une crue normale, prévoit RTA

Rio Tinto Alcan (RTA) ne prévoit pas une crue printanière rapide pour le lac Saint-Jean. Bien au contraire.
Dans la dernière édition de son bilan de la gestion mensuelle du lac Saint-Jean et des bassins hydrographiques du réseau de RTA, l'À prop'EAU indique que la crue devrait même être près de la normale, mais se produirait plus tard qu'à l'habitude.
« Selon les premières prévisions du volume de crue, celle de 2014 devrait se situer près des normales, soit à 96 pour cent du volume moyen. En date du 10 avril, nous n'avons pas prévu un départ de crue à court terme. Il devrait même être tardif, la moyenne étant le 17 avril », écrit-on dans le document.
RTA précise que son critère arbitraire de départ de crue correspond à un apport naturel sur le bassin total de 1000 mètres cubes à la seconde. L'an passé, la crue a eu lieu le 16 avril.
Le document précise aussi que le niveau du lac Saint-Jean était de 2,46 mètres au 1er avril et qu'il devrait baisser jusqu'à la crue.
En ce qui a trait aux précipitations de mars 2014, l'À prop'EAU indique qu'il a été plus sec que la normale. Il n'y a eu que 36,5 millimètres d'eau comparativement à 46,9 mm habituellement.
Par ailleurs, si les réservoirs étaient remplis à 89 pour cent au 1er décembre 2013, ils le sont actuellement (1er avril) à 34 pour cent, alors que la normale est de 36 pour cent.