Sereyrath Srin, directeur du Service immigration d’affaires (SIA) à Promotion Saguenay, a reçu son avis de mise à pied jeudi dernier.

Une coupe à contre-courant

En pleine campagne électorale où l’immigration est un enjeu majeur pour combler les besoins de main-d’oeuvre, Promotion Saguenay abolit son Service d’immigration d’affaires (SIA).

Selon les informations obtenues et confirmées par Ruth Vandal, directrice des communications/marketing de Promotion Saguenay, le directeur du service et seul employé, Sereyrath Srin, a été informé jeudi dernier que Promotion Saguenay mettait fin à son emploi avec pour motifs une optimisation et une restructuration des opérations dans le sillon des coupes budgétaires de 3 M $ imposées par la nouvelle direction de l’organisme de développement économique.

Depuis son embauche en février 2016, M. Srin oeuvrait à titre de conseiller en immigration sous trois volets différents, soit le recrutement et l’accueil d’immigrants investisseurs, la mise en place de la nouvelle politique d’accueil et d’intégration des immigrants à Saguenay et le financement de projets d’affaires auprès des immigrants.

Dans le cadre du mandat qu’on lui avait confié, M. Srin devait accompagner des employeurs de la région à l’étranger afin de les aider à combler des besoins de main-d’œuvre spécifiques en plus d’aider les immigrants investisseurs et leur famille à s’intégrer à la vie saguenéenne à travers les études, services de garde, etc.

Selon les informations disponibles, depuis sa mise en œuvre, le service d’immigration d’affaires réussissait à attirer annuellement autour de trois à quatre familles qui sont venues s’établir chacune avec des patrimoines familiaux variant entre 200 000 $ et 300 000 $.

Dans le rapport annuel d’activité de son Fonds de développement des territoires couvrant la période jusqu’au 31 mars 2017, il était mentionné que le SIA a accueilli et accompagne six nouvelles familles d’entrepreneurs provenant de la France, du Portugal, de la Suisse, de la Pologne, de la Chine et de la Tunisie tout en contribuant à des projets de relève d’entreprises.

Il était précisé que 19 résidants ont enrichi le bassin démographique de Saguenay et contribué à son développement économique et social par l’acquisition de résidences, de mobilier, de véhicules, de biens et services divers tant financiers, culturels, touristiques que sportifs.

À Promotion Saguenay, on nous a mentionné que les immigrants investisseurs qui se présenteront à l’organisme seront dirigés vers le service aux entreprises qui dispose d’une équipe de conseillers pouvant les accompagner dans leurs projets d’affaires. On nous a avisés qu’aucun autre commentaire ne serait livré sur le sujet.

Outre le départ de M. Srin, il a été possible d’apprendre que le directeur du développement industriel, Claude Bouchard, est en congé de maladie depuis le 4 septembre dernier.