Une clinique d’impôt pour les personnes à faible revenu organisée à l’UQAC

Seize étudiants en sciences comptables de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) passeront la fin de semaine à aider les autres. Dans le cadre de leur activité Clinique d’impôt, ils rempliront gratuitement une cinquantaine de déclarations de revenus pour des personnes à faible rémunération.

La clinique s’adresse à tous ceux qui souhaitent obtenir de l’aide dans leur déclaration de revenus. Ces derniers devaient gagner moins de 20 000 $ par année pour pouvoir profiter de la clinique. Ce sont donc majoritairement des étudiants, dont plusieurs étudiants étrangers, qui se sont inscrits à l’activité. 

Laurence Bégin-McLelland, étudiante de deuxième année au baccalauréat en sciences comptables et vice-présidente socioculturel pour le comité étudiant Comptables Professionnels Agréés (CPA) de l’UQAC, a participé à l’organisation de l’activité. Cela faisait plus de deux ans qu’elle n’avait pas eu lieu.

Pour elle, il y était très important que l’activité reprenne. Elle s’imaginait comment elle se sentirait confuse si elle allait dans un autre pays et devait remplir ce genre de formulaires. «Je trouvais qu’il était très important d’instaurer cette activité, parce qu’il n’est pas toujours évident de trouver les ressources. Je savais que la demande allait être là», a-t-elle souligné, lors du passage du Quotidien à la clinique.

Elle était très fière de voir que 50 personnes s’étaient inscrites à la clinique, ce qui était son objectif.

Occasion de redonner

Pour la vice-présidente socioculturel du comité CPA, la clinique d’impôt était une occasion en or de redonner à la communauté, quelque chose qui n’arrive pas toujours dans ses études. «C’est une belle façon de pratiquer notre métier tout en aidant les autres», s’est-elle réjouie. 

Elle et ses 15 collègues auront en prime une expérience à ajouter à leur curriculum vitae, alors qu’ils complètent tous leurs études dans le domaine. Des étudiants de première, deuxième et troisième années participaient à la clinique.

Nouvelle collaboration

L’activité a vu le jour avec une nouvelle collaboration entre le comité CPA, le Service budgétaire de Chicoutimi et l’Agence du revenu du Canada. Le Service budgétaire est un organisme communautaire qui fait les déclarations d’impôts aux personnes à faible revenu. Ils étaient trois membres de l’organisme à chapeauter les étudiants en sciences comptables et à les conseiller. «Oui, nous sommes tous en sciences comptables, mais nous ne sommes pas des experts non plus, donc c’est très rassurant pour nous d’avoir des gens du Service budgétaire qui nous guident», a confirmé la jeune femme.

L’Agence du revenu du Canada a quant à elle donné les documents nécessaires à la clinique, les logiciels et a offert de la formation aux étudiants participants. 

Le service de la clinique d'impôt, qui se déroule les 6 et 7 avril, est également disponible pour ceux qui ne fréquentent pas l’établissement d’enseignement, mais qui remplissent la condition sur le salaire. L’inscription par courriel était obligatoire. Quelques places pourraient se libérer au courant de la fin de semaine, donc si certains voudraient encore s’inscrire, ils doivent communiquer avec le comité au cliniqueimpotuqac@gmail.com.

La clinique a pu voir le jour grâce au partenariat entre le comité CPA, le Service budgétaire de Chicoutimi et l’Agence du revenu du Canada.