Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La Société d’histoire du Lac-Saint-Jean utilisera une capsule temporelle pour documenter la pandémie.
La Société d’histoire du Lac-Saint-Jean utilisera une capsule temporelle pour documenter la pandémie.

Une capsule temporelle pour se souvenir de la vie en pandémie

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La Société d’histoire du Lac-Saint-Jean (SHL) veut documenter la vie pendant la pandémie dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est. Pour ce faire, elle lance un appel à la population afin de recueillir les témoignages des citoyens qui traverseront le temps.

Amorcée au tout début de la pandémie, cette démarche a été initiée après que la SHL ait constaté le manque de témoignages laissés durant les pandémies précédentes. Un comité composé de Marie-Claude Côté-Deschênes et de membres du personnel de la SHL s’est alors penché sur la question afin de traverser cette période tout en la documentant avec les récits de la population.

Réunis sous forme de capsule temporelle, les témoignages qui seront recueillis dans le cadre de cette initiative seront donc préservés pendant 50 ans, pour n’être finalement ouverts que le 11 mars 2071. D’ici là, la SHL conservera la capsule, tout en y apposant le badge-décompte chaque année. Son dévoilement, dans quelques décennies, permettra de partager le quotidien particulier des citoyens durant cette période exceptionnelle.

« Le regard qui est proposé par les témoignages n’est pas idéologique ou politique. Il ne se veut pas une critique des politiques et des recommandations mises en place. Il s’agit d’un portrait détaillé du quotidien des habitants de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, illustrant leur réalité pendant cette période trouble, afin qu’on se souvienne de la vie pendant la pandémie », peut-on lire dans un communiqué émis par la Société d’histoire du Lac-Saint-Jean.

Ceux et celles qui désirent contribuer au projet en offrant leur témoignage peuvent le faire via un formulaire disponible sur les pages Facebook de la SHL et de l’Odyssée des Bâtisseurs. Quatre thèmes sont abordés: le travail et les études, les interactions sociales, la pratique des loisirs et des sports, ainsi que le cheminement personnel.