Amélie Verreault, assistante infirmière chef clinicienne au CHSLD Saint-Joseph, Brigitte Landreville, directrice développement des marchés à la Caisse Desjardins de La Baie, Josée Coulombe, présidente de la Fondation de l’Hôpital de La Baie, et Dominique Coutlée, directrice adjointe hébergement et gériatrie active au CIUSSS, posent dans l’aire de vie renouvelée du centre d’hébergement.

Une campagne différente pour la Fondation de l'Hôpital de La Baie

Non seulement offre-t-il une vue imprenable sur le Saguenay, le CHSLD Saint-Joseph, à La Baie, permet dorénavant à ses usagers de bénéficier de nouveaux équipements et d’un milieu de vie renouvelé.

Ce n’est pas le genre d’histoire qui fait généralement la manchette, mais la direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) a tenu à souligner l’apport financier important de la Fondation de l’Hôpital de La Baie sur 30 ans. C’est grâce à elle que récemment, 40 000 $ ont été investis pour aménager une salle multisensorielle et redécorer l’aire commune du centre Saint-Joseph. Pour poursuivre sa mission, la fondation doit continuer de garnir ses coffres. 

Cette année, elle mise sur Desjardins pour atteindre ses objectifs financiers. L’entreprise s’associe donc à l’organisme, qui soutient des projets déployés dans les cinq établissements baieriverains et du Bas-Saguenay regroupés sous l’égide du CIUSS. 

Alors que par le passé, des chefs d’entreprise se sont succédé pour assumer la présidence d’honneur des campagnes de financement, 2018 fait figure d’exception. En marge du 30e anniversaire de la Fondation, le directeur général de la Caisse Desjardins de La Baie, Martin Lemay, a choisi d’impliquer l’ensemble du personnel qu’il dirige. Ce sont donc une multitude de présidents d’honneur qui s’activeront pour amasser de l’argent.

« La Caisse Desjardins de La Baie est partie prenante du développement et de la vitalité de son milieu et, tout comme la Fondation, elle a à cœur le bien-être de sa communauté. Nous sommes donc très motivés par ce projet précurseur qui, je l’espère, inspirera d’autres entreprises à en faire autant », a fait valoir le directeur.

La campagne est inusitée, dans le sens où un calendrier d’activités a été élaboré sur toute l’année. Chaque mois, des événements seront organisés, auxquels la population sera invitée à participer. Il y aura de la pêche blanche, un Quille-O-Dons, des tournois de golf et de baseball et même une soirée Tupperware. Les comités organisateurs sont tous formés d’employés de Desjardins, qui se chargent de l’organisation de A à Z. L’ensemble des sommes recueillies sera versé à la fondation.

« On veut vraiment aller toucher le cœur des gens. On voulait aussi mettre à l’avant-plan les actions qui sont posées par la Fondation et les projets qu’elle permet de réaliser », explique Brigitte Landreville, directrice du développement des marchés à la Caisse Desjardins de La Baie.

Elle ajoute que cette campagne différente, menée par une grande équipe sur le terrain, dans une communauté tissée serrée, se déroulera sous le signe de l’inclusion et de la solidarité. Bon an mal an, entre 75 000 et 100 000 $ sont amassés par la Fondation de l’Hôpital de La Baie grâce à la tenue de diverses activités.

25 000$ pour la salle multisensorielle

Directrice adjointe, hébergement et gériatrie active au CIUSSS, Dominique Coutlée précise que le soutien de la Fondation de l’Hôpital de La Baie permet la mise en branle de nombreux projets réalisés dans l’intérêt supérieur des usagers et de la communauté.

« La Fondation a élargi sa mission aux centres d’hébergement et au CLSC, partout où on offre des services à la population baieriveraine. Chaque année, on dresse la liste de nos besoins prioritaires et on reçoit des sous qui permettent de réaliser certains projets », explique la directrice qui, elle aussi, juge important de faire rayonner l’organisme et sa mission, accroissant ainsi le sentiment d’appartenance au sein de la population.

À titre d’exemple de projets réalisés avec de l’argent provenant des coffres de la Fondation de l’Hôpital de La Baie, Dominique Coutlée cite notamment l’achat et l’installation de leviers mécaniques dans toutes les chambres du CHSLD Saint-Joseph, l’aménagement d’une chambre de fin de vie en milieu hospitalier et l’acquisition d’un appareil de tomodensitométrie axiale (TACO). Présidente du conseil d’administration, Josée Coulombe estime que l’Hôpital de La Baie est « l’un des mieux équipés » du réseau.

Salle multisensorielle

Au sujet de la salle multisensorielle du CHSLD Saint-Joseph, Amélie Verreault, assistante-infirmière chef clinicienne, précise que les résidants en profitent grandement. Dès leur entrée dans le local, les usagers peuvent sentir l’odeur d’huiles essentielles, entendre de la musique douce, voir des jeux de lumière et relaxer dans un fauteuil inclinable.

« Ça faisait 20 ans qu’on voulait avoir une salle comme ça, qui permet d’apaiser ou de stimuler nos usagers. Elle permet aussi de briser l’isolement parce que les personnes âgées peuvent venir discuter ici avec leurs proches », signale-t-elle.

Déjà, la salle multisensorielle fait ses preuves et ses utilisateurs l’apprécient. Elle permet d’améliorer les capacités intellectuelles, les aptitudes sociales, la créativité et la concentration des personnes souffrant de troubles cognitifs, le tout dans un environnement sécurisant. L’aménagement a nécessité un investissement de 25 000 $.