Une bonne bordée attendue au Saguenay

Le temps froid laissera la place à une importante dépression, jeudi et vendredi. De 15 à 25 centimètres de neige sont attendus au Saguenay, selon les secteurs, a annoncé Environnement Canada, tandis que le Lac-Saint-Jean devrait recevoir un peu moins de neige.

Les premières averses de neige devraient débuter tard en après-midi, jeudi. Une quinzaine de centimètres devraient ensuite s’accumuler pendant la nuit, selon les prévisions de la station météorologique de Bagotville d’Environnement Canada.

La neige continuera de tomber, vendredi, mais aucune estimation n’était encore avancée.

La tempête sera causée par une importante dépression qui longera la côte Est américaine, jeudi, avant de se retrouver sur le golfe du Saint-Laurent, vendredi. Le système longera les Appalaches jusqu’en Gaspésie, peut-on lire dans l’alerte de tempête hivernale émise mercredi après-midi par Environnement Canada.

Les quantités de neige varieront de 15 à 25 centimètres, selon les secteurs, une quantité qui pourrait atteindre les 40 centimètres en Gaspésie. Des vents allant de forts à violents, pouvant atteindre 90 km/h, souffleront sur les régions du golfe du Saint-Laurent.

L’avertissement touche les secteurs de Saguenay, de Saint-David-de-Falardeau et des monts Valin, de Rivière-Éternité et de Petit-Saguenay, de Sainte-Rose-du-Nord, ainsi que de Tadoussac et de Baie-Sainte-Catherine.

Moins au Lac-Saint-Jean

Mercredi en soirée, aucun avertissement de tempête hivernale n’avait été émis pour le Lac-Saint-Jean.

Les Jeannois ne seront néanmoins pas épargnés par la neige. Il semble toutefois qu’ils en auront un peu moins à pelleter: des accumulations de 10 à 15 centimètres sont prévues dans la nuit de jeudi.

Dans la région, le passage de la dépression fera monter le mercure, avant qu’il ne baisse à nouveau pendant la fin de semaine.

Le ministère des Transports invite les usagers de la route à s’informer des conditions routières sur les différentes plateformes du Québec 511 et de planifier leurs déplacements en conséquence. 

Toute situation jugée dangereuse ou inhabituelle peut être signalée en composant le 511, précise-t-on, par voie de communiqué.