La bernache rescapée par Marc Villeneuve et quelques bénévoles sur l’étang qui longe la rue Panet, près de la piste cyclable.
La bernache rescapée par Marc Villeneuve et quelques bénévoles sur l’étang qui longe la rue Panet, près de la piste cyclable.

Une bernache blessée rescapée d’un étang à Jonquière

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Une bernache qui se retrouvait en bien fâcheuse position depuis près d’une semaine dans un étang près de la rue Panet, à Jonquière, probablement après avoir été blessée à l’aile par un chasseur, a finalement été rescapée. Elle prendra la route du Zoo sauvage de Saint-Félicien, lundi.

Voilà plusieurs jours que l’animal était à cet endroit, sa blessure l’empêchant d’aller bien loin. De nombreux signalements avaient été reçus à ce sujet par le Refuge des animaux de Chicoutimi, explique son directeur, Marc Villeneuve.

« On avait installé une cage-trappe avec de la nourriture dedans, mais elle ne rentrait pas tout à fait dans la cage. Alors après une semaine, ce matin (samedi), j’ai fait appel aux bénévoles de Rescapés Poilus. Il fallait aller chercher cette petite bête-là, pour ne pas la laisser mourir de froid dans l’eau, ces temps-ci ça commence à geler. »

C’est équipée d’une grande corde, d’une clôture à neige en plastique et de bonnes intentions que l’équipe sur place a pu capturer l’animal, au bout d’une opération de plus d’une heure.

« L’oiseau est sain et sauf au refuge. Comme on dit, il avait faim. Il a donc mangé, il a bu. Ensuite il va être reconduit au Zoo de Saint-Félicien lundi matin, où il est attendu », conclut Marc Villeneuve.