Foire Militaire

Une belle journée pour recruter

Les Forces armées canadiennes ont profité de la journée du Vendredi fou pour inviter les citoyens à se magasiner l’un ou l’autre des 10 000 emplois disponibles. La troisième édition de la Foire de l’emploi militaire se déroule jusqu’à 17 h, samedi, dans le corridor central de Place du Royaume, à Chicoutimi.

Lors d’une cérémonie tenue en la présence du colonel Luc Sabourin, commandant du Groupe de recrutement des Forces armées canadiennes, ainsi que de plusieurs militaires membres de la Réserve, du Régiment du Saguenay, du 43e Peloton de police militaire sans compter des recruteurs du centre de Chicoutimi, le capitaine Pierre Pelletier a mentionné que l’objectif d’une telle foire vise à démystifier les types de carrières disponibles dans les forces.

Le colonel Sabourin a expliqué que le nombre de militaires canadiens est en croissance depuis trois ans et qu’il est encore nécessaire de recruter de nouveaux membres au rythme de 5200 par année. Présentement, 67 000 soldats oeuvrent dans les forces régulières comparativement à 30 000 dans la Réserve. L’objectif à moyen terme est d’atteindre entre 105 000 et 107 000 militaires, incluant les forces de réserve. L’une des difficultés rencontrées a trait au fait que le grand public n’est pas toujours informé des types d’emplois disponibles. Il a précisé que les secteurs des télécommunications à l’ère du soldat numérique, et les techniciens en avionique et aéronautique sont particulièrement en demande.

Le colonel Luc Sabourin, commandant du Groupe de recrutement des Forces armées, a remis une mention à la caporale-chef Marie-Claude Hervieux pour le travail effectué au Centre de recrutement de Chicoutimi. Ils sont accompagnés de l’adjudant maître Michael Davis.

Le capitaine Pelletier a mentionné que les forces canadiennes sont susceptibles d’accueillir dans leurs rangs toutes sortes de catégories de recrues. « On s’adresse à des citoyens qui ont 18 ans et plus et qui sont en bonne forme physique. Ils peuvent être des étudiants qui veulent poursuivre des études supérieures subventionnées, des étudiants qui désirent un revenu d’appoint sans avoir à partir à l’extérieur, une personne qui veut se réorienter au niveau professionnel ou encore une personne qui veut poursuivre son travail régulier en obtenant un revenu d’appoint », explique le capitaine Pelletier.

Ce dernier a mentionné que le Centre de recrutement de Chicoutimi a connu une bonne performance lors de l’exercice 2017-2018 avec le recrutement de 104 nouveaux militaires dans les forces régulières et autant du côté de la force de réserve.

La tenue de la foire a justement été l’occasion pour le colonel Sabourin de souligner le travail de l’équipe de recrutement du détachement Chicoutimi par la remise de mentions. Il a mentionné que l’équipe a renouvelé ses méthodes de recrutement en créant des activités novatrices, notamment en faisant appel à son réseau d’influenceurs, via les cérémonies d’assermentation dans les médias publics, sur Facebook, lors de rencontres avec les parents pendant les présentations ou encore avec l’organisation d’activités à grande échelle.

Une mention élogieuse a été remise à quatre membres de l’équipe du centre de recrutement. Les récipiendaires sont le lieutenant de vaisseau Daniel Turcotte, de Jonquière, le sergent Jean-Philippe Tremblay, de Jonquière, le maître de 2e classe Marco Houde, de La Baie, ainsi que la caporale-chef Marie-Claude Hervieux, de Chicoutimi-Nord.