Les travaux effectués par Hydro-Saguenay sur le lac Sébastien avait perturbé les activités aquatiques du secteur.

Une bande riveraine modèle au lac Sébastien

Hydro-Saguenay, filiale de Produits forestiers Résolu (PFR), a récemment aménagé une bande riveraine modèle au lac Sébastien. Les travaux, amorcés au début juillet, ont été réalisés sur une section de 25 mètres d’une plage située du côté ouest de la presqu’île de l’embranchement du Rang 3. Situés à proximité d’une frayère de grands brochets, les quelque 176 plants de huit espèces de végétaux différents viendront bonifier l’écosystème du lac.

En plus de la bande de végétation, un panneau d’interprétation orienté vers le lac a été installé, détaillant les espèces de végétaux qui peuvent être observées.

L’iris versicolore, le jonc épars, le myrique baumier, le rosier interne, et la spirée à larges feuilles sont quelques-unes des huit espèces floristiques qui ont été sélectionnées pour être implantées dans la bande riveraine modèle. Hydro-Saguenay s’est associée à l’organisme environnemental régional Eurêko ! pour la planification et la réalisation du projet. La parcelle a été sélectionnée avec la participation de l’association des villégiateurs du lac Sébastien pour sa valeur de rétablissement et son accessibilité par embarcation.

« Cette plage était idéale puisqu’elle permettait d’implanter des végétaux en milieu aquatique et de favoriser l’habitat du brochet, en plus de permettre une transition entre le milieu aquatique et le milieu terrestre et de faire la démonstration d’un aménagement modèle », explique Mariska Desmarquis, biologiste et chargée de projet pour l’organisme Eurêko ! .

Mme Desmarquis souligne que la végétation riveraine permet de ralentir l’apport de sédiments, de filtrer les polluants et les engrais et de prévenir ou de ralentir la prolifération des algues bleu-vert. Elle fortifie aussi les rives contre l’érosion, sert de brise-vent naturel, prévient le réchauffement des plans d’eau et offre un écran visuel qui préserve le caractère naturel des rives. Hydro-Saguenay fera un suivi de la repousse des végétaux au cours des trois prochaines années.

Le projet a été réalisé en compensation pour des pertes temporaires d’herbier qui ont été constatées lors de travaux majeurs de réfection en 2016 à la centrale hydroélectrique de Chute-aux-Galets. Les travaux, totalisant plus de 4 M $, avaient nécessité une baisse temporaire du niveau du lac pendant quelques semaines. Pour réaliser la bande riveraine, Hydro-Saguenay a consacré un budget nettement plus important que la compensation réglementaire qui était prévue au certificat d’autorisation délivré au moment des travaux.

« En plus de nous acquitter simplement de nos responsabilités réglementaires, nous voulions nous assurer de faire un geste significatif et utile pour l’écosystème du lac Sébastien en plus d’offrir un modèle de végétalisation d’une bande riveraine en espérant que les résidants et villégiateurs pourront s’en inspirer pour aménager leur propre terrain », conclut Éric Tremblay, directeur d’Hydro-Saguenay.