Une approche plus sociale au Centre de tri de Saguenay

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Le Centre de tri de Saguenay sera dorénavant géré par l’organisme sans but lucratif québécois Via. Une quinzaine d’employés vivant avec des limitations fonctionnelles à l’emploi, que ce soit un handicap physique ou une déficience intellectuelle, seront embauchés au cours des prochains mois et des prochaines années.

En partenariat avec Saguenay, Via aura pour mission de gérer et d’opérer le centre de tri actuel, infrastructure qui appartient à la Ville, mais dont l’exploitation est confiée à l’externe. Cette nouvelle fait suite à l’entente signée entre les deux parties en décembre 2019 et qui devrait entrer en vigueur en 2021. Le changement de garde a été devancé, puisque l’ancien opérateur, Papiers MD, s’est placé sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies en janvier 2020.

Ce changement de gouverne n’entraînera aucune perte d’emplois, a tenu à préciser le conseiller municipal et président de la Commission du développement durable et de l’environnement, Simon-Olivier Côté. 

Via opère déjà des centres de tri au Québec, notamment à Lévis, à Dégelis et à Rivière-du-Loup. La mission de l’organisme est notamment d’offrir de l’emploi à des gens vivant avec des limitations fonctionnelles. Une équipe d’éducateurs spécialisés sera responsable de former, d’encadrer et de faciliter l’intégration de ces personnes dans leur milieu de travail et de vie. Ces personnes pourront donc être embauchées au cours des prochains mois et des prochaines années, lorsque les travailleurs actuels prendront leur retraite, par exemple. 

« L’arrivée d’un organisme comme Via s’inscrit dans les objectifs de développement durable de Saguenay de multiples façons, notamment au niveau social ainsi qu’en matière environnementale. Nous tenons à maintenir de hauts standards en ce qui a trait au recyclage et nous sommes heureux de collaborer avec ce nouvel acteur pour atteindre nos objectifs environnementaux. Les dernières semaines ont permis un rappel important : le recyclage est un service essentiel et il était de notre devoir d’établir une entente qui assurerait un haut niveau de qualité aux citoyens », a pour sa part affirmé la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Le contrat entre Saguenay et Via est d’une durée de 10 ans.