Sylvain Gaudreault était entouré des députés Denis Trottier et Jean-Marie Claveau.

Une annonce à saveur électorale

Le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault a procédé au lancement d'une trousse d'information sur les droits de passage des véhicules hors route sur les terres privées hier matin à Saint-Ambroise. Il était accompagné des députés Denis Trottier et Jean-Marie Claveau pour cette annonce à saveur électorale.
«Les véhicules hors route, ça me tient à coeur. Ça représente des retombées très importantes pour la région», a affirmé d'emblée le ministre des Transports, et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire.
La trousse composée de quatre fascicules se veut un outil pour les bénévoles des différentes associations qui négocient les droits de passages partout en province. Elle doit soutenir à la fois les propriétaires de terrains et les bénévoles.
«La collaboration des propriétaires de terres privées est primordiale afin d'assurer la pérennité et le développement des activités de véhicules hors route sur des réseaux de sentiers de motoneige et de quad sécuritaires. J'ai la conviction que cette trousse contribuera à simplifier cette collaboration entre les partenaires», a affirmé le ministre Gaudreault.
La trousse a été conçue par le ministère des Transports, avec la collaboration de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, de la Fédération québécoise des clubs quads, de la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec, de la Conférence régionale des élus de la Mauricie et de la Sûreté du Québec.
En juin dernier, le gouvernement a annoncé une somme de 6 M$ pour faire progresser le dossier d'implantation d'un réseau de sentiers durables de quad et de motoneige.
Maintenant que l'élaboration des tracés est complétée, le gouvernement a l'intention de mettre en place un bureau de mise en oeuvre des sentiers durables.
Tous les représentants de clubs de véhicules hors route présents s'entendent pour dire que l'obtention des droits de passage constitue le gros défi des bénévoles. Tous espèrent que la trousse simplifiera la tâche, mais certains se sont montrés sceptiques quant à son impact réel.