Annick McLelland et Louis-Philippe Lavigne (à droite), de RBC Banque Royale, ont agi à titre de coprésidents du cabinet de campagne de Centraide en compagnie du directeur général et de la présidente du CA de l’organisme, Martin Saint-Pierre et Marie-Karlynn Laflamme. Ils ont confirmé l’atteinte d’un objectif historique pour Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean qui supporte financièrement près de 100 organismes oeuvrant auprès des personnes dans le besoin.

Une année record pour Centraide

La collecte de fonds annuelle de Centraide a permis d’atteindre un record historique en 38 ans alors que la population de la région a donné 2 175 032 $.

Les dirigeants de Centraide et les deux coprésidents de la campagne de financement 2018, Annick McLelland et Louis-Philippe Lavigne, de RBC Banque Royale, ont tracé le bilan des activités du cabinet de campagne. Les dons recueillis seront répartis entre plus de 90 organismes oeuvrant auprès des personnes démunies dans toutes les communautés de la région.

La présidente du conseil d’administration de Centraide, Marie-Karlynn Laflamme, est passée par différentes émotions lors de cette annonce. Alors qu’elle a vécu au début de sa présidence la plus importante baisse de financement, elle a pu confirmer l’atteinte d’un sommet historique, mardi.

« Depuis huit ans que je suis à Centraide, le visage de la pauvreté change, mais ce n’est jamais pour être meilleur. La pauvreté prend plusieurs formes dans nos communautés », insiste la présidente du conseil qui a souligné le travail de tous les bénévoles qui ont oeuvré dans les différents comités sous la gouverne du cabinet de campagne.

« Quand on poursuit un objectif d’une telle ampleur, chaque don fait une différence. La mobilisation et l’engagement de la communauté ont été exemplaires. C’est la troisième fois que nous dépassons les deux millions $ et la satisfaction est toujours aussi grande. Lorsqu’on s’arrête à penser à l’impact qu’aura cet argent pour près d’une centaine d’organismes de la région, on ne peut que redoubler d’efforts », a déclaré Annick McLelland, vice-présidente régionale RBC Banque Royale.

Son collègue Philippe Lavigne, également vice-président au sein de l’institution financière, a souligné la volonté des gens de la région de poser « un geste concret qui aura des bienfaits exceptionnels et qui contribuera à atténuer les effets de la pauvreté et de l’isolement social ».

Le directeur général de Centraide, Martin Saint-Pierre, a de son côté signalé que la campagne 2018 a été confrontée aux mêmes enjeux que les précédentes alors que des donateurs choisissent d’autres causes et certains quittent. Mais en général, elle s’est déroulée dans un environnement économique plutôt favorable.

Au total, Centraide supporte près de 100 organismes de bienfaisance qui viennent en aide à 70 000 personnes.

Martin Saint-Pierre explique que les besoins changent. De nouveaux problèmes surviennent. Il a surtout souligné les besoins de plus en plus grands pour les organismes qui viennent en aide aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale.

La présidence d’honneur de la campagne de financement 2019 de Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean a été confiée à Jean-François Nadeau, directeur du Complexe Jonquière de Rio Tinto.