L’église du Sacré-Cœur de Saguenay pourra être restaurée en partie grâce à une aide de près de 270 000 $ du gouvernement du Québec.
L’église du Sacré-Cœur de Saguenay pourra être restaurée en partie grâce à une aide de près de 270 000 $ du gouvernement du Québec.

Une aide de 270 000$ pour l’église Sacré-Coeur

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
L’église du Sacré-Cœur de Saguenay pourra être restaurée en partie grâce à une aide de près de 270 000 $ du gouvernement du Québec.

Ce montant servira à restaurer la maçonnerie, le parvis et la structure du plafond de la sacristie de l’église du Sacré-Cœur, classée immeuble patrimonial et située dans le site patrimonial du Sacré-Cœur, également classé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

L’annonce a été faite samedi après-midi, par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la ville de Saguenay. Je suis sensible aux efforts visant la pérennité des joyaux patrimoniaux de notre belle région et cette initiative fera la fierté de la population tout en générant une activité économique bénéfique. Je suis très fière d’appartenir à un gouvernement proche des régions et proactif en matière de patrimoine », a commenté Mme Laforest par voie de communiqué.

La somme consentie fait partie de l’enveloppe totale de 15 M$ du programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux. Rappelons que le programme permet de financer jusqu’à 80 % des coûts des projets ayant préalablement fait l’objet d’un processus de sélection du Conseil du patrimoine religieux du Québec.

« Le patrimoine culturel à caractère religieux est intimement lié à notre histoire et à notre identité, et il est au cœur de nos villes et villages. Restaurer les bâtiments et leurs objets nous permettra d’en préserver les attraits historiques et de contribuer à la fierté des communautés qui les ont vus naître. En conservant ainsi le patrimoine bâti québécois, notre gouvernement contribue à la relance économique et fait en sorte que les artisans et ouvriers puissent se remettre au travail à la grandeur du Québec. Je suis donc très heureuse de notre soutien financier qui a de belles retombées non seulement pour notre histoire et notre culture, mais également pour notre économie », a pour sa part fait savoir Mme Roy.