Les Hivernades de Saguenay se sont conclues dimanche, avec le concours des « clouteux », au Camp des hommes.

Un vif succès pour les Hivernades

La 17e édition des Hivernades de Saguenay s’est terminée dimanche après-midi et le directeur général de la Zone portuaire de Chicoutimi, Fabien Hovington, dresse un premier bilan positif de l’événement.

« Une programmation bien ciblée, des sites fonctionnels et sécuritaires et la belle température ont attiré une foule considérable, a mentionné Fabien Hovington dans un communiqué de presse. Nous, notre bilan, c’est la réponse du public. » Il croit fermement que l’objectif de 50 000 personnes a été « facilement dépassé », mais il n’était pas en mesure de confirmer le chiffre final dimanche soir.

M. Hovington est très content du nombre de personnes qui ont afflué sur les différents sites des Hivernades. « Tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, la participation a été excellente, les gens ont répondu présents. »

Selon lui, la soirée d’ouverture sur la Zone portuaire a été un véritable succès. « La soirée d’ouverture avec le DJ et le feu d’artifice est vraiment un “must”. C’est sûr qu’on revient avec ça l’an prochain. Les gens nous le demandent et nous disent qu’ils vont revenir. »

Il estime que les installations de la Zone portuaire sont « parfaites pour ce genre d’événement ». Il a notamment mentionné les facilités disponibles dans le hangar. « Les activités dans le hangar ont été particulièrement appréciées par les familles, parce que ça permet aux enfants de se réchauffer et de s’amuser à l’intérieur tout en bénéficiant des facilités telles que les salles de bain et le restaurant. »

De l’autre côté du Saguenay, M. Hovington mentionne que les familles ont « envahi » le Parc Mille Lieux de la colline dans le secteur nord de Chicoutimi, et ce, tout au long de la semaine. « Les journées avec le spectacle d’un magicien et la présence d’Atchoum ont permis d’atteindre des pointes de participation peu communes du public, mais dans l’ensemble, on peut dire sans se tromper que les gens ont répondu en très grand nombre et la popularité du parc ne fait aucun doute. Ça fait connaître le parc aux personnes qui ne l’avaient jamais visité. C’est vraiment positif. »

« Il va sans dire que pour la semaine de relâche, il n’y avait pas de frais d’admission pour l‘occasion, mais le bon côté de la chose, plusieurs nous ont dit qu’ils reviendraient l’été prochain, » de mentionner M. Hovington.