Le travailleur a été emmené d’urgence en ambulance à l’hôpital de Chicoutimi vers 9h50 lundi matin.

Un travailleur foudroyé par un malaise

Un travailleur qui œuvrait à la construction de la nouvelle phase de la résidence pour personnes âgées du Manoir Champlain a été victime d’un malaise cardiaque pendant qu’il se trouvait dans l’énorme trou du chantier d’excavation, lundi matin, au centre-ville de Chicoutimi.

L’homme d’une quarantaine d’années était inconscient à l’arrivée des secours et a été transporté d’urgence à l’hôpital de Chicoutimi vers 9 h 50, sans avoir repris connaissance. 

Le superviseur des paramédics, Éric Fortin, indique que la victime a reçu deux décharges de défibrillateur, avant d’être emmenée en ambulance.

Extirpé avec une grue

Comme il était au fond d’un trou, les pompiers de Saguenay ont eu recours à une grue qui se trouvait déjà près du chantier pour descendre une civière auprès de l’homme, avant de le remonter au niveau de la rue Racine. 

« On a reçu l’appel vers 9 h 8, et on croyait d’abord devoir intervenir au niveau des balcons (du Manoir Champlain). En arrivant, on a pu utiliser une grue qui se trouvait déjà sur place pour descendre un panier et des échelles », précise le chef aux opérations du service de sécurité incendies de Saguenay, Yannick Bouchard. 

La victime du malaise travaillerait pour un sous-traitant sur le chantier géré par l’entrepreneur général Constructions Méthodex. 

Il n’a pas été possible d’avoir de plus amples détails sur l’état de santé de la victime, lorsque Le Quotidien a contacté les policiers, en soirée lundi.

L’homme se trouvait au fond du chantier d’excavation de la nouvelle phase du Manoir Champlain, sur la rue Racine.