L'employé de la compagnie Gouttières Sag-Lac inc. travaillait sur la résidence du 101 rue Gagnon lorsqu'il a été électrocuté.

Un travailleur électrocuté

Un accident de travail est survenu à l'extérieur d'une résidence de la municipalité jeannoise de Saint-Eugène-d'Argentenay, lundi matin. L'appel d'urgence a été fait en fin d'avant-midi à la Sûreté du Québec concernant un homme électrocuté alors qu'il installait des gouttières.
L'employé de la compagnie Gouttières Sag-Lac inc. travaillait au 101 rue Gagnon lorsque, pour une raison encore inconnue, il est entré en contact avec une ligne électrique.
Chute
Le travailleur a par la suite chuté d'une hauteur d'environ cinq mètres. Les inspecteurs de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) se sont rendus sur les lieux en après-midi, après avoir reçu l'appel sur l'heure du dîner.
« On a reçu un appel concernant un accident de travail sur la rue Gagnon à 11 h 10 », a mentionné le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay.
Peu de détails
La directrice régionale de la CNESST, Violaine Lavoie, avait peu de détails à confirmer, si ce n'est que ceux mentionnés et que la victime était consciente au moment d'être transporté à l'hôpital de Dolbeau-Mistassini. Elle ne pouvait non plus affirmer avec certitude que l'individu était hors de danger puisqu'elle ne détenait pas cette information.
Joint par Le Quotidien, le propriétaire de Gouttières Sag-Lac inc., Réjean Fortin, n'a pas voulu en dire plus sur le sujet. M. Fortin a déploré que d'autres médias aient, selon lui, partagé la nouvelle sur les réseaux sociaux avant même que la famille de la victime ne soit informée de l'état de santé de leur proche.
« Je n'ai rien à vous dire là-dessus, les enquêteurs de la CNESST s'occupent de l'enquête et je n'étais même pas sur place, a répondu M. Fortin, visiblement irrité par la situation. Je connais l'état de santé de mon employé, tout est correct, mais je n'ai rien à ajouter. »
La municipalité de Saint-Eugène-d'Argentenay est située à une quinzaine de kilomètres de Dolbeau-Mistassini.
Le dernier accident mortel survenu dans pareilles circonstances dans la région remonte au mois d'avril 2014.
Avril 2014
Un Jonquiérois de 32 ans était alors décédé à la suite d'une électrocution à haute intensité au village alpin de la station de ski du Valinouët, à Saint-David-de-Falardeau. L'échelle de l'homme était entrée en contact avec des fils électriques.