Le train de Noël du Roberval-Saguenay a fait son premier voyage samedi, entre Arvida et La Baie.

Un train magique de Noël pour le Roberval-Saguenay

Le premier voyage du train de Noël du Roberval-Saguenay Express a attiré l’attention samedi. Environ 180 passagers, des employés du Roberval-Saguenay et leurs familles ont fait le voyage, un moment féérique à l’approche du temps des Fêtes.

Un comité d’une trentaine de personnes a mis ce projet sur pied. Au départ, le premier voyage devait avoir lieu l’an dernier, mais afin de mettre en place une activité de plus grande envergure, il a été décidé de foncer en 2017. Pour l’occasion, les trois locomotives avaient été décorées avec des lumières et de la musique d’ambiance, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, ainsi que des lutins. Le train avait été rebaptisé Roberval-Saguenay Express comme clin d’oeil au film Boréal Express. L’embarquement se faisait d’ailleurs grâce à un billet doré.
Directrice des installations du Roberval-Saguenay et de la sûreté chez Rio Tinto, Nathalie Lessard explique que deux objectifs ont été réalisés lors de cette journée. D’abord, il s’agissait de faire vivre aux employés et aux enfants un moment privilégié et magique. De plus, l’événement se déroulait en collaboration avec le comité Gareautrain, visant à rappeler l’importance de demeurer inaperçus à l’approche des voies ferrées. «On n’est pas passés inaperçus avec notre train lumineux», assure la directrice.
Parti de la gare d’Arvida, près de la rue Lasalle, le convoi s’est rendu jusqu’aux installations de Grande-Anse, à La Baie. À cet endroit, le Père Noël, qui était perdu, a été récupéré pour le retour à Arvida. «On a créé un beau moment inoubliable pour l’équipe. Évidemment, il y avait des sourires autant chez les petits que les plus grands», de faire valoir Nathalie Lessard, très enthousiaste à l’idée de répéter l’expérience l’an prochain. «Je ne sais pas où ça va nous mener», mentionne-t-elle.

À l'arrivée, les sourires étaient visibles chez les petits, mais aussi les plus grands.