Un stade de 25 M$ maximum

Le conseil de Saguenay se donne une marge de manœuvre dans le dossier de la construction du stade de soccer de Jonquière en recourant à la formule clés en main et en fixant à un maximum de 25 M$ le coût de construction du futur immeuble, excluant l’aménagement du stationnement incitatif extérieur.

Le projet comprend maintenant quatre options différentes, soit le projet original sans piste de course, une option avec piste de course et possibilité de location pour 20 ou 25 ans au secteur privé, selon les options qui seront retenues, a indiqué la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

La mairesse Josée Néron a mentionné que les appels d’offres seront lancés le plus rapidement possible via le Système électronique d’appel d’offres du gouvernement du Québec.

La décision d’aller de l’avant avec la formule clés en main n’a pas été un choix unanime, puisque le conseiller de l’arrondissement de La Baie Raynald Simard a émis des doutes sur la qualité de construction du futur bâtiment.

Selon lui, des avis publiés ont indiqué que la formule comporte des risques étant donné que la surveillance des travaux est effectuée par l’entrepreneur constructeur plutôt que par les surveillants de la Ville. Selon M. Simard, une fois l’immeuble livré, la responsabilité de l’entrepreneur n’existe plus et c’est la Ville qui doit assumer les risques si, par exemple, l’édifice s’effondre. Son collègue Éric Simard s’est également prononcé contre.

Incubateur agroalimentaire

Saguenay s’est engagée à soutenir à hauteur de 225 000 $ la création d’une nouvelle plateforme bio-alimentaire boréale sur le site de la Ferme Solidar pour les cinq prochaines années. Le projet de création du nouvel organisme à but non lucratif (OBNL) vise la création d’un écosystème rassemblant des ressources expertes en soutien à l’entrepreneuriat, à la recherche et à la formation en agroalimentaire dans le but d’attirer une relève dans le domaine. L’incubateur de relèves permettrait d’accueillir de 16 à 18 entrepreneurs agricoles incubés. Il serait jumelé à la réalisation de jardins solidaires afin de soutenir des activités de sécurité alimentaire. Le début des activités du nouvel incubateur est prévu pour le printemps 2020. Saguenay apportera un appui de 25 000 $ la première année et de 50 000 $ annuellement pour les quatre années suivantes. La mairesse Néron a mentionné que d’autres partenaires sont liés au projet et que leur identité serait connue plus tard.

Théâtre Palace

Tel que prévu, Saguenay a accordé son soutien supplémentaire pour la rénovation du Théâtre Palace Arvida, fermé depuis 2014, à hauteur de 1,4 M$. Diffusion Saguenay travaille à l’organisation d’une soirée de financement sous forme de cocktail et spectacle. Les sommes récoltées serviront à réduire le règlement d’emprunt contracté par l’organisme culturel.

Appui au Quotidien

Les élus ont accordé à l’unanimité des membres présents un appui financier à la nouvelle coopérative de solidarité du journal Le Quotidien, à la hauteur de 100 000 $, le tout conditionnel au dépôt du formulaire prescrit par le règlement édictant le nouveau programme mis sur pied récemment par le gouvernement du Québec, ainsi qu’au montage financier à venir qui devra être à la satisfaction de la Ville et à la confirmation des actifs de la coopérative.

Contrat Patrick Bérubé

Les élus ont renouvelé le contrat de l’actuel directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé, pour une période de deux ans, à la suite d’une évaluation effectuée par la firme Trigone et sur recommandation du Comité des ressources humaines.

Édifice de la GRC

Enfin, le Service de police de Saguenay entreprendra des discussions avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC) afin d’acquérir l’immeuble de la rue Newton à Chicoutimi. L’édifice n’abrite plus de services policiers fédéraux depuis quelques années.