Tout le chargement de la remorque s’est retrouvé dans la rivière.

Un spectaculaire accident à Girardville

Un camionneur de la compagnie Transport Raoul Bolduc a joué de chance, mercredi matin, sur le chemin du lac Long au nord de Girardville, alors que son camion s’est renversé sur le côté, sur un pont, tandis que la remorque s’est retrouvée au-dessus de la rivière, laissant tomber toutes les billes de bois.

Le conducteur âgé de 39 ans a eu deux côtes fracturées, a pu apprendre Le Quotidien auprès de son employeur lors d’une conversation sur Facebook. Il aurait eu « beaucoup plus de peur que de mal ». Il a pu retourner chez lui en fin d’après-midi.

Le tracteur routier est tout ce qui est demeuré sur le pont à la suite de la perte de contrôle.

« C’est le conducteur d’un poids lourd qui a perdu le contrôle pour ensuite percuter une structure de pont », a raconté la porte-parole de la Sûreté du Québec, Béatrice Dorsainville, en fin de soirée. Elle a aussi laissé entendre que les blessures étaient « importantes ».

La scène a été captée par un autre camionneur, Sébastien Gosselin. Une de ses vidéos, partagées sur Facebook, dépassait les 39 000 visionnements vers 20 h 30 mercredi soir.

Selon les informations qu’il a transmises au Quotidien, le pont aurait été endommagé et il doutait qu’il puisse être ouvert de nouveau rapidement. Du côté de la SQ, on mentionnait cependant que la route avait été rouverte après quelques heures, sans pouvoir spécifier l’état du pont.

Le chemin emprunté par les compagnies forestières était particulièrement enneigé, alors que la tempête a en effet frappé le Haut-du-Lac comme le Bas-Saguenay. Sur les images de la vidéo, on peut voir la remorque au-dessus de la rivière, avec les longues billes de bois qui se sont renversées sur la rivière. Pour sa part, le tracteur routier est sur le côté avec la remorque toujours reliée. Il s’agit donc de la seule section du véhicule qui est demeurée sur le pont, qui ne permet qu’à un seul poids lourd de traverser à la fois.

Sur la vidéo, il apparaît que la remorque se trouvait déjà hors de la route à l’approche du pont, la perte de contrôle étant survenue dans une courbe.