L'hôtel de ville de Saguenay
L'hôtel de ville de Saguenay

Un sondage qui fait des heureux et des optimistes

Pascal Girard
Pascal Girard
Le Quotidien
Le sondage Le Quotidien/KYK 95,7 Radio X publié mercredi matin sur les intentions de vote à Saguenay a brossé un tableau qui réjouit les candidats qui occupent les deux premières places, tandis que les deux autres y voient quand même des signes encourageants. Josée Néron est contente d’être en première place, Jean-Pierre Blackburn se réjouit d’être « bon deuxième », pendant qu’Arthur Gobeil et Dominic Gagnon se voient en progression et tablent sur le haut taux d’électeurs qui disent que leur idée peut encore changer d’ici le 5 novembre.
Josée Néron lors du dernier conseil d'arrondissement avant les élections municipales.

Josée Néron contente

La chef de l’Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, se réjouit de voir qu’elle vient en tête dans le sondage Le Quotidien/KYK 95,7 Radio X. 

« On est très contents des résultats. Ça confirme ce qu’on voit sur le terrain. Les gens nous regardent comme une équipe intéressante », a réagi celle qui récolterait 37,3 % des intentions de vote. Selon elle, ce résultat démontre que les gens accordent une grande crédibilité à sa formation. 

« Je suis la seule candidate qui est là depuis quatre ans », a-t-elle poursuivi. Quant à la question du sondage qui incluait Jean Tremblay parmi les choix de réponse, elle estime qu’il y avait trop de candidats dans cette question hypothétique. Ainsi, si Jean Tremblay affrontait les quatre candidats, il remporterait l’élection avec une confortable avance. 

« Les autres se sont présentés après le départ de Jean Tremblay. C’est évident que si on enlève les autres candidats, on aurait eu la réponse à savoir s’il aurait passé comme en 2013 », a-t-elle analysé. 

Jean-Pierre Blackburn

Jean-Pierre Blackburn très « bon deuxième »

Jean-Pierre Blackburn a affirmé être heureux des résultats du sondage Le Quotidien/KYK 95,7 Radio X où il se pointe au second rang, 5,2 % derrière Josée Néron. 

« Pour moi, je trouve ça intéressant, je suis très bon deuxième et presque nez à nez avec ma marge d’erreur. C’est un point qui me stimule. J’estime que j’ai le meilleur programme », a-t-il répondu.

 Lorsqu’on observe les résultats par arrondissement, c’est à Jonquière qu’il glane le plus d’appuis à 47,6 % des voix. Cette donnée n’a évidemment pas surpris l’ancien député fédéral conservateur. « J’ai été député de 1984 à 1993 et de 2006 à 2011. J’ai été quinze ans au service des gens de Jonquière », a-t-il rappelé. Il se serait quand même attendu à être plus fort dans les deux autres arrondissements. « Oui, ça m’a surpris quand même. C’est un peu ce que j’ai de la difficulté à m’expliquer. Mais je veux être le maire de tous les arrondissements », a-t-il promis.

Arthur Gobeil

Arthur Gobeil encouragé

Le candidat indépendant Arthur Gobeil ne se laisse pas démonter par le fait qu’il vient à égalité au troisième rang, à égalité avec Dominic Gagnon. 

« Ça devient bon quand on regarde qu’il y a encore 50 % des électeurs qui peuvent changer d’idée », a-t-il d’abord souligné. Arthur Gobeil était conscient de l’effort demandé en termes logistiques que représentait de se lancer à titre d’indépendant en campagne. Il devait tout mettre sur pied. 

« Il y a un sondage où j’étais à 4 %, puis un à 8 %. Je suis maintenant à 15 %. Peut-être que je vais finir à 33 % », a-t-il mentionné. Bien connu depuis longtemps pour son implication à La Baie, c’est là où il récolte le plus d’appuis, avec 38 % des intentions de vote. 

« À La Baie, c’est très conforme à ce qu’on retrouve. Pour le reste, ce n’est pas conforme à ce que j’ai vu », a-t-il enchaîné. D’ici la fin de la campagne, il entend continuer son message voulant qu’il sera un bon gestionnaire des fonds publics. « Je suis un gars de terrain, pas de promesses irréelles », a-t-il envoyé comme pointe à ses adversaires. 

Le chef de l’Équipe Dominic Gagnon - Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon, a déposé son bulletin officiel de mise en candidature mercredi matin à l’hôtel de ville de Saguenay. Il était accompagné des candidats Guylaine Vézina, Réjean Hudon, Sylvie Gaudreault, Marie-Pier Lemieux et Luc Blackburn.

Dominic Gagnon veut être plus connu

Le chef du Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon, dresse un peu la même analyse que son rival Arthur Gobeil, à savoir qu’il estime qu’il est en progression et que beaucoup de gens ont affirmé aux sondeurs qu’ils pouvaient encore changer d’idée. 

« Ce sondage montre une forme de progression. À la ligne de départ, c’était 8 % », a-t-il noté en faisant référence au sondage publié précédemment dans Le Journal de Québec. Dans le sondage Le Quotidien/KYK 95,7 Radio X, il pointait à 15,3 %.

Le candidat et son équipe ont décortiqué les résultats pour en arriver au constat que Josée Néron n’aurait que 17 % d’appuis cristallisés, car 52 % des gens, sur ses 37 % d’appuis, ont dit qu’ils pouvaient changer d’idée. En appliquant la même formule, il arrive à 15 % pour Jean-Pierre-Blackburn, environ 6,5 % pour Arthur Gobeil et finalement 5 % pour lui. Ceci laisserait donc une large part de l’électorat qu’il croit pouvoir convaincre. Il va continuer à travailler pour être plus connu des électeurs.