Roxanne Gagnon était très surprise de ce «shower» surprise.
Roxanne Gagnon était très surprise de ce «shower» surprise.

Un «shower» différent pour des futurs parents à La Baie

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Roxanne Gagnon a eu droit à une surprise de taille, samedi après-midi. Celle qui attend son premier enfant a reçu un «shower» différent, où une vingtaine de ses proches ont paradé en voiture devant sa maison à La Baie, avant d’y déposer chacun à leur tour des cadeaux.

«Je ne pensais pas recevoir autant d’amour aujourd’hui, c’était une belle vague. J’en reviens pas encore, je ne pensais pas qu’il était possible de recevoir autant d’amour en une journée» a laissé tomber la future maman, émue, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien.

Ce n’était pas ce à quoi l’adjointe administrative de La Baie s’attendait, lorsqu’elle pensait à son «shower». Son conjoint, Jonathan Maltais, avait organisé une petite fête à la maison, qui devait avoir lieu prochainement. Les mesures de confinement annoncées par le gouvernement du Québec ont malheureusement annulé les plans du couple, qui attend son premier enfant.

Environ 25 personnes se sont déplacés pour offrir des cadeaux au couple de La Baie, qui attend son premier enfant.

La sœur de Roxanne, Caroline Gagnon et sa belle-mère, Sylvie Gravel, ont donc pris les choses en main. Ces dernières ont organisé un défilé de voitures pour le jeune couple. Plusieurs avaient décoré leur voiture, pour l’occasion, et s’annonçaient par un tonnerre de klaxons. Les uns après les autres, les participants sortaient de la voiture et offraient des cadeaux qu’il déposait devant l’entrée du couple, avant de retourner dans leur véhicule.

Les futurs parents ont été très gâtés par leurs proches et ont tout de même pu avoir un «shower» malgré le confinement.

Les futurs parents regardaient attentivement ce spectacle inattendu. «J’ai pleuré, j’étais vraiment émue et surtout vraiment contente», a indiqué la future maman, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien. Elle soulignait que ses proches l’avaient vraiment gâtée et qu’elle ne pouvait être plus satisfaite de sa journée.