Le conseiller Martin Harvey, accompagné de France Boivin, directrice générale de l’Association de la construction du Québec pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, et Éric Pageau, du Groupe Pageau, ont procédé à l’ouverture officielle de la 14e édition du Salon industriel.

Un Salon industriel à l’affût des nouvelles technologies

Les gens d’affaires férus de nouveautés technologiques se sont donné rendez-vous mercredi à l’ouverture de la 14e édition du Salon industriel du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui se tient jusqu’à jeudi au Pavillon sportif de l’UQAC.

L’événement, non accessible au grand public, réunit sur le plancher une centaine d’entreprises expertes dans leur domaine comme la machinerie industrielle, l’outillage, l’équipement numérique et 4.0, la fabrication, sous les présidences d’honneur de Serge Lalancette, de Filtre Saglac, et Christian Fillion, président de la Société des fabricants régionaux.

Lors de son allocution d’ouverture, le conseiller Martin Harvey, au nom de la mairesse Josée Néron, a rappelé que Saguenay est à la veille d’assister à des investissements publics et privés de plus d’un milliard $ dans la Zone industrialo-portuaire (ZIP) découlant de la présence des installations portuaires en eaux profondes. M. Harvey a ajouté que Saguenay pourrait voir à la création de 5000 emplois d’ici cinq ans.

Pour la première fois en 28 ans, le salon compte sur la participation de l’Association de la construction du Québec et de sa représentante régionale, France Boivin.

Parmi les entrepreneurs présents sur le plancher, l’homme d’affaires Daniel Tremblay, de Distribution DDM, figure parmi ceux qui ont été présents à toutes les éditions du Salon industriel, qui effectue un retour à tous les deux ans.

M. Tremblay a mentionné que contrairement à d’autres activités du genre, le salon permet d’entrer en contact direct avec des acheteurs potentiels d’équipements spécialisés tout en renouvelant les contacts interpersonnels. « On vient au salon pour faire savoir qu’on est présents, mais aussi parce que, sinon, ce sont nos concurrents qui peuvent être présents », a-t-il déclaré.

Outre la présentation de stands, le salon est l’occasion d’entendre quelques conférences données par le Cégep de Jonquière portant sur la reconnaissance de l’expérience professionnelle, le Centre de recherche industrielle du Québec, sur l’innovation 4.0 et Chantier Davie Canada sur l’opportunité de devenir fournisseur.