Jacques-Dominique Landry, un Saguenéen d’origine, se prépare à lancer son premier jeu de société, Nouvelle-France, qu’il présentera samedi au Montagnais, lors de l’événement Game Over.

Un Saguenéen dévoile son jeu de société

Un homme originaire de Saguenay est en train de réaliser l’un de ses plus grands rêves. Jacques-Dominique Landry a fabriqué un jeu de société, appelé Nouvelle-France, qu’il mettra en vente d’ici un an. Il était de passage dans la région pour le présenter à l’événement Game Over, tenu à l’hôtel Le Montagnais et qui se déroule samedi.

Jacques-Dominique Landry, qui n’habite plus au Saguenay–Lac-Saint-Jean, est passé dans les bureaux du Progrès, vendredi après-midi, pour faire la démonstration de son jeu de table. Il était très heureux de retourner dans sa région natale pour y faire la démonstration de son nouveau projet.

Il travaille sur Nouvelle-France depuis de nombreuses années. Depuis ses 13 ans, il voulait réaliser un jeu de table, mais avait toujours un empêchement. Au début des années 2000, alors qu’il a remarqué que les jeux comme Catan et Les Aventuriers du rail montaient en popularité, sa flamme s’est rallumée. En plus, il a vu des amis réussir à lancer un jeu sur la plateforme Kickstarter, ce qui lui a montré que pour lui aussi, c’était possible.

« Je le fais parce que je veux réaliser un rêve. Je le fais aussi pour montrer à mes enfants que quand on veut, il est possible d’aller au bout de quelque chose. En plus, je sens que je mets en valeur l’histoire québécoise », a commenté le créateur.

But du jeu

Les participants de Nouvelle-France sont plongés dans le passé. Ils trouvent que les travaux du village dans lequel ils habitent n’avancent pas assez vite. Ils doivent s’occuper de la construction de l’église, du moulin seigneurial et d’une redoute militaire. En plaçant leurs blocs de construction de façon stratégique, les joueurs amassent des points. Ils doivent faire attention aux bordées de neige, qui viennent compliquer les choses !

Le jeu se joue de deux à quatre personnes, et une partie prend environ 45 minutes pour jouer.

Quelques exemplaires créés

Les quelques exemplaires du jeu disponibles se promènent partout sur la planète. Des influenceurs en jeux vidéo se les échangent au Canada, aux États-Unis et en Europe. Dans quelques pubs ludiques de Québec, il y a également des exemplaires.

M. Landry a aussi amené Nouvelle-France dans quelques salons du jeu. C’est là qu’il a gagné des prix, comme le prix du jury au Plateau d’or 2018. Son jeu figure aussi sur la liste des jeux les plus attendus du monde de 2019, par la référence ludique Gameboard Geek.

Plusieurs amateurs attendent patiemment sa mise en marché. Des institutions y sont aussi très intéressées, comme la Fédération Histoire Québec ou encore le Musée de la civilisation, qui y voient un outil très intéressant sur la réalité de l’histoire du Québec. De plus, des enseignants souhaiteraient l’utiliser en classe pour intéresser les jeunes à l’histoire.

M. Landry prévoit la mise en marché de son produit au printemps 2020. Il fera une campagne de sociofinancement sur la plateforme Kickstarter. Les personnes qui contribueront auront droit à quelques surprises.

Le créateur invite les intéressés à suivre la page Facebook Jeu Nouvelle-France boardgame.