C’était la première fois qu’une parade précédait le rassemblement organisé dans le stationnement de l’hôpital de Chicoutimi.
C’était la première fois qu’une parade précédait le rassemblement organisé dans le stationnement de l’hôpital de Chicoutimi.

Un quatrième rassemblement «Flash tes lumières» et une parade à Chicoutimi

Une parade organisée dans le but de supporter le personnel soignant et les résidents de foyers de personnes âgées s’est déroulée, dimanche soir, à Chicoutimi. De nombreux véhicules ont participé au mouvement « Flash tes lumières ».

Francis Beauregard est l’initiateur du mouvement au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C’était la première fois qu’une parade précédait le rassemblement organisé dans le stationnement de l’hôpital de Chicoutimi.

« Ce soir, c’était le quatrième rassemblement organisé. C’était cependant la première fois qu’une parade précédait le rassemblement », a-t-il expliqué.

Interrogé devant l’envergure de son mouvement, M. Beauregard s’est dit très surpris du nombre de citoyens qui ont participé. « Je ne m’attendais pas à voir autant de gens dans leur voiture à klaxonner et à “flasher” leurs lumières pour encourager ceux qui travaillent sans relâche en ce moment. »

C’était la première fois qu’une parade précédait le rassemblement organisé dans le stationnement de l’hôpital de Chicoutimi.

Selon l’organisateur, ce genre de parade demande beaucoup de logistique et de coordination. « Les gens qui participaient ne devaient pas sortir de leur véhicule. Seuls ceux avec des dossards pouvaient être dehors afin de faire la circulation et de maintenir l’ordre. De cette manière, nous respections la distanciation sociale demandée par le gouvernement tout en étant unis pour supporter le personnel soignant. »

Outre les nombreux véhicules qui sont partis du Centre Georges-Vézina et qui ont poursuivi leur chemin jusqu’à l’hôpital de Chicoutimi en faisant un détour par deux résidences de personnes âgées, des remorqueuses et des véhicules des forces de l’ordre ont également pris part au mouvement.