Une élève de l’école Boisjoli avec son nouveau napperon.
Une élève de l’école Boisjoli avec son nouveau napperon.

Un projet école-O pour les élèves de Saint-François-de-Sales

Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
La municipalité de Saint-François-de-Sales et l’école Boisjoli soulignent en grand la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD). Le projet Napperon école-O, réalisé pour l’occasion, permettra aux élèves de réduire leur empreinte écologique à l’heure du déjeuner.

« Cette nouvelle action nous permet de restreindre une fois de plus notre utilisation des plastiques à usage unique, et cette fois-ci, grâce à un partenariat entre la municipalité et l’école », explique Cindy Plourde, mairesse de la municipalité.

Dès cette semaine, chacun d’entre eux recevra un napperon réutilisable muni d’une pochette contenant des ustensiles lavables. Le programme des petits déjeuners de l’établissement les amènera à utiliser quotidiennement leurs nouveaux accessoires.

Saint-François-de-Sales n’en est d’ailleurs pas à son premier bon coup environnemental, ayant justement raflé le premier prix dans la catégorie «Municipalité» lors de l’édition 2019 de la SQRD, grâce au projet Éco-Caisse.

Une vidéo explicative a été tournée pour faciliter l’appropriation du projet Napperon école-O, autant auprès des parents que des enfants.

« Le Club est vraiment fier de voir naître une initiative aussi inspirante, souligne de son côté Marie-Josée Lapratte, codirectrice nationale des programmes au Club des petits déjeuners. Nous ne manquerons pas de la partager auprès de tous les clubs de petits déjeuners à travers le pays tout entier. »

Des élèves de l’école Boisjoli en compagnie de Sylvain Ouellet, directeur général du Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets, Jean-Denis Simard, directeur de l’école Boisjoli, Nathalie Gauthier, responsable du programme des petits déjeuners de l’école, et Cindy Plourde, mairesse de Saint-François-de-Sales. ­