Le centre-ville d’Alma est appelé à changer.

Un projet de plusieurs millions $ à Alma

Le visage du centre-ville d’Alma est appelé à changer drastiquement alors que des projets de plusieurs millions de dollars se dessinent. La transaction, qui sera officialisée au cours des prochains jours, implique des locaux de la Plaza III et un terrain de la rue Sacré-Cœur.

L’espace anciennement occupé par la Banque Nationale (qui donne sur la rue Sacré-Cœur), Chaussure Pop et Le Vapoteur permettra un agrandissement majeur de la Clinique médico-esthétique d’Alma et une amélioration de son offre de services. Les locaux sont évalués à environ 1 million $.

Les entrepreneures Linda Gobeil et Chantale Tremblay développent un projet de plusieurs millions $ au centre-ville d’Alma.

Le projet d’expansion de la clinique, ouverte depuis 2016, est encore au stade de l’élaboration des plans. Les travaux devraient débuter au cours des prochains mois. L’entreprise, qui compte déjà deux médecins et deux gynécologues, devrait accueillir d’autres médecins pratiquant, entre autres, au privé.

Les entrepreneures Chantale Tremblay et Linda Gobeil, qui sont également derrière l’agence de placement en soins infirmiers Action Santé L.C., comptent aussi offrir un service de bureaux locatifs pour la clientèle d’affaires.

Une nouvelle façade s’ajoutera à la rue Sacré-Coeur.

Questionné quant au sort réservé à ceux qui habitent la vingtaine de logements de la bâtisse, le duo mère-fille confirme que la location d’appartements est appelée à disparaître. « Nous ne voulons pas les alarmer, mais notre but n’est pas de conserver les locataires », précise Chantale Tremblay. Le début des travaux marquera la fin de cette offre. Les rumeurs de vente des dernières semaines ont déjà amené plusieurs personnes à quitter leur appartement. L’avenir est différent pour les organismes Parents-Branchés et l’Association des personnes handicapées visuelles (APHV-02). Ceux-ci n’auront pas à quitter la portion de la Plaza III qui a été vendue.

Une résidante de l’un des 24 appartements a confirmé au Quotidien n’avoir reçu aucun avis d’éviction. La dame qui s’attendait plutôt à des rénovations de l’édifice affirmait qu’il s’agissait de simples rumeurs. De son côté, la conseillère en communication à la Ville d’Alma, Audrey-Claude Gaudreault, confirme qu’aucune demande de permis pour transférer la vocation résidentielle en commerciale n’a été formulée relativement à cette transaction.

L’espace acheté par le duo de femmes d’affaires comprend une vingtaine de logements.

Projet d’un 3e étage
En plus des projets d’agrandissement et d’espaces locatifs, la mère et la fille sont en attente d’une confirmation quant à la venue d’une entreprise majeure, au premier étage de leur acquisition. Les deux entrepreneures caressent même le projet d’ajouter un troisième étage à leur portion de la Plaza III.

Des espaces de stationnement seront créés sur le terrain situé entre le Dooly’s et les Terrasses des Cascades.

Plus de stationnement
Cette transaction d’envergure au centre-ville inclut également un terrain situé sur la rue Sacré-Cœur presque vis-à-vis les nouveaux locaux. Les propriétaires des boutiques Le choix de Sophie, Le Mercier et depuis peu de la Boutique Bel Mod ont confirmé, en entrevue au Quotidien, avoir fait l’acquisition du terrain situé entre le Dooly’s et les Terrasses des Cascades. Celui-ci sera converti en espaces de stationnement.