Un projet de 8 M$ au Club Tobo-Ski de Saint-Félicien

Les élus municipaux de Saint-Félicien évaluent la possibilité de procéder au réaménagement et au rajeunissement du Club Tobo-Ski. Un projet d’envergure évalué à 8 M $.

Lors de la séance du conseil de ville tenue lundi soir, les élus municipaux ont approuvé les premières démarches visant à présenter une demande d’aide financière afin de réaliser un tel projet.

Si l’aide est accordée et que le projet se concrétise, c’est pratiquement l’ensemble du site récréotouristique qui subirait une cure de rajeunissement : chalet principal, garage, remontée mécanique, éclairage dans les pistes et sentiers de vélos de montagne, entre autres.

« La Ville de Saint-Félicien veut positionner le Tobo-Ski comme un site familial quatre saisons. Le projet consiste en une réfection majeure du bâtiment d’accueil, un nouveau garage, un agrandissement du stationnement, le remplacement de la remontée mécanique, des améliorations au système d’enneigement artificiel, de l’éclairage dans les pentes, de systèmes de communications, des améliorations aux sentiers de vélo de montagne », a expliqué le maire Luc Gibbons.

Bien conscient de l’ampleur du projet, le maire Gibbons a tenu à rappeler que le Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives pourrait payer les deux tiers du montant final et permettre la réalisation des travaux d’ici 2026.

« On va y aller par séquences et on va y aller avec le plus urgent à faire en respectant notre budget. À 8 M $, on demande la totale, mais on va revérifier si on n’est pas capables de baisser ça. Le vœu du conseil, c’est que oui, on veut améliorer cet équipement-là, mais tout en faisant attention à notre endettement », a rappelé le maire.

En ce qui concerne les priorités, Luc Gibbons préfère laisser la liberté au futur comité de se pencher sur la question. « C’est certain qu’il y a beaucoup de choses à réparer. On va se faire un comité et on va décider quelle sera la première étape. C’est un tout actuellement, mais c’est sûr qu’on n’ira pas éclairer les pistes avant d’avoir arrangé la remontée et le centre de ski lui-même. »

Projet Tobo-Bus

Les élus ont aussi annoncé la mise sur pied du projet Tobo-Bus, qui vise à faciliter l’accès au centre Tobo-Ski via l’offre de transport collectif à partir des municipalités de La Doré, Roberval, Saint-Prime et Saint-Félicien.

« On va se doter d’un transport d’autobus pour le mois de mars pour permettre à ces citoyens de venir au Tobo-Ski en autobus. Les départs pour les trajets se feront à partir de chaque église et les gens devront réserver via Accès Transport le vendredi pour être capables d’avoir une place le samedi. Ça va coûter 5 $ », a expliqué le maire.