Sur la photo, tenant le chèque, on aperçoit le représentant de Big Bill, Charles Lachance, et la directrice générale du Fonds de dotation de Jonquière, Sandra Lévesque. Entre les deux se trouvent Valérie Faucher et Pierre Delisle, respectivement coordonnatrice en cancérologie, soins palliatifs et soins de fin de vie au CIUSSS et directeur général de LCR vêtements et chaussures.

Un programme financé par des pantalons Big Bill

L’entreprise LCR vêtements et chaussures a remis 16 327 $ au Fonds de dotation Santé Jonquière, mardi, pour financer un projet destiné à aider les femmes atteintes du cancer du sein.

Cet argent contribuera à la mise en place, en 2020, d’un nouveau service qui répond aux besoins des femmes qui reçoivent un diagnostic de cancer du sein. Selon la coordonnatrice en cancérologie, soins palliatifs et soins de fin de vie du CIUSSS, Valérie Faucher, les patientes sont au cœur de ces soirées intitulées Événement tapis rose.

« Quand on a eu l’idée de faire le projet, on a tout de suite voulu aller se valider avec des femmes qui ont déjà eu le cancer. J’ai beau avoir les meilleures idées dans mon bureau, je n’ai jamais eu le cancer et je ne sais pas à travers quoi elles sont passées », indique Mme Faucher.

L’objectif de ces événements est de faire connaître tous les services offerts par les CIUSSS et par les organismes communautaires de la région aux femmes atteintes du cancer du sein.

« Les femmes, ce qu’elles nous ont dit quand on a fait des groupes de discussions, explique Valérie Faucher, c’est qu’elles ne connaissent pas les services ».

Ces soirées, qui auront lieu à quatre reprises dans la prochaine année, dans différents endroits de la région, réuniront une trentaine de femmes accompagnées de leurs proches qui pourront participer à plusieurs activités, notamment de la médiation pleine conscience, du yoga, etc.

Pantalons Big Bill

LCR vêtements et chaussures a recueilli cette somme en vendant des pantalons de marque Big Bill, entre le 1er novembre 2018 et le 21 octobre 2019. Pour chaque paire vendue de ces célèbres pantalons de travail, LCR remettait 1 $ dans la campagne de financement. Le directeur général de la chaîne de vêtements, Pierre Delisle, estime que le projet soumis par le Fonds de dotation Santé Jonquière correspondait parfaitement aux critères de cette première campagne de financement.

« La cause qu’on allait choisir devait toucher un grand nombre de personnes. Elle devait toucher nos clients et nos employés, et la société en général. Le don offert devait être utilisé pour toute la région », précise M. Delisle.

La clientèle devait aussi participer. « Nous avons une clientèle principalement masculine. Elle a pu contribuer directement à l’avancement de la cause », ajoute le directeur général.

Tous les intervenants présents à la conférence de presse tenue mardi ont affirmé espérer que ce projet se poursuive pour plusieurs années.

Une femme sur huit apprendra qu’elle est atteinte du cancer du sein pendant sa vie. Dans la région, annuellement, 400 femmes en moyenne doivent faire face à ce diagnostic.