Un programme de 10 500$ pour l'eau

Le programme d’économie d’eau potable L’eaugic sera renouvelé pour une troisième année à Roberval. La Ville s’est engagée à octroyer 10 500 $ à Négawatts pour lui permettre de piloter cette initiative encore cette année.

Le maire de Roberval, Sabin Côté, soutient que cette dépense représente un investissement municipal très minime considérant le budget global de la gestion de l’eau potable. La détection des fuites et la réparation des conduites d’eau constituent des dépenses importantes. 

« On vise à établir une taxation d’utilisateur/payeur pour l’eau, mais si on a un circuit qui présente des fuites, l’utilisateur pourra présenter certains questionnements », admet M. Côté. 

Il avance que le système actuel de traitement des eaux permet de fermer certains segments pour y déceler les fuites de façon plus précise. 

« C’est ce qui nous a permis de savoir que la conduite dans le secteur de l’Anse était à réviser. On travaille sur ce projet avec l’évacuation des eaux de Val-Jalbert. C’est ce genre de démarche qui nous permet de savoir que ce dossier est prioritaire à travailler », explique Sabin Côté. 

Près de 5 % de la population de Roberval participe actuellement à ce programme, ce qui représente un total de 250 résidences. Le but est de sensibiliser les citoyens à l’importance d’utiliser l’eau et l’énergie avec efficacité.

Centre Benoît-Lévesque: plus cher, mais dans le budget

Le budget prévu pour les rénovations du Centre Benoît-Lévesque de Roberval est jusqu’à présent respecté, même si l’installation du câblage informatique et du système de réfrigération de la glace ont coûté plus cher que prévu. En tout, les travaux supplémentaires coûteront 622 000 $. La Ville avait cependant prévu une somme équivalant à 10 % du coût total du projet pour les dépassements de coûts, ce qui fait que le budget initial est respecté.

Les citoyens sont invités à visiter les installations le 7 mars à l’occasion d’une journée portes ouvertes du Centre Benoît-Lévesque. Il y aura possibilité de patiner gratuitement. 

L’aréna devait rouvrir ses portes en décembre, mais il y a eu du retard dans les travaux. L’ouverture officielle a été repoussée à la fin février. 

Couvent des Ursulines

Par ailleurs, les travaux de rénovation du 4e étage du Couvent des Ursulines de Roberval devraient coûter 772 000 $ aux contribuables. Le projet de réaménagement inclut notamment des travaux de plomberie, d’électricité, de ventilation ainsi que l’achat d’équipements pour la salle de spectacles. La Ville a approuvé cet emprunt lundi soir lors d’une séance publique du conseil municipal.