Masoud Farzaneh, professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi, dirigera un nouveau comité international sur l’énergie.

Un professeur de l'UQAC à la tête d’un comité international

Masoud Farzaneh, professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi, dirigera un important comité international sur l’énergie.

Masoud Farzaneh a récemment été nommé président d’un nouveau comité regroupant une quarantaine d’experts internationaux du monde industriel et du secteur académique, qui a amorcé ses travaux à Paris le 25 août dernier, dans le cadre des activités du Conseil international des grands réseaux électriques (CIGRÉ).

Le CIGRÉ souhaite mettre à profit le savoir-faire du professeur Farzaneh, sa renommée et son expérience au profit des industries pour améliorer la fiabilité des grands réseaux électriques qui subissent les contraintes climatiques. Rappelons que le professeur Farzaneh a publié deux importants guides internationaux sur les systèmes de déglaçage et de prévention des accumulations de glace sur les lignes de transport d’électricité. Ces guides sont présentement utilisés dans les pays concernés par le givrage.

Au cours de son mandat de quatre ans, le professeur préparera plusieurs publications et guides de l’intérêt industriel. Il réalisera également un livre de référence sur l’utilisation des matériaux avancés et de l’ingénierie de surface.

Les recommandations émises par le comité dans ses publications permettront aux fabricants des équipements et aux transporteurs d’énergie électrique d’améliorer et de moderniser leurs designs et pratiques pour rehausser la fiabilité des réseaux électriques.

L’utilisation de la nouvelle technologie proposée permettra notamment de diminuer la corrosion des conducteurs et des pylônes électriques, l’apparition des arcs électriques sur les isolateurs ainsi que des problèmes causés par l’accumulation de glace et de la pollution atmosphérique. Elle permettra également de répondre à des préoccupations environnementales.