Le dévoilement du montant amassé a été fait en direct, avec tous les invités spéciaux.
Le dévoilement du montant amassé a été fait en direct, avec tous les invités spéciaux.

Un premier rassemblement virtuel de Leucan couronné de succès

En raison de la pandémie, Leucan a organisé dimanche un premier rassemblement virtuel à la grandeur de la province, afin de souligner ses 20 ans. Cet événement qui a permis d’amasser plus de 1 M$ fut une réussite impressionnante, selon le directeur de la division régionale de l’organisation, Jacques Tremblay.

« Lorsque nous avons commencé les démarches pour ce grand rassemblement virtuel en avril dernier, on se demandait si les gens allaient être au rendez-vous. On peut dire aujourd’hui qu’ils l’ont été, et ce, au-delà de nos espérances. COVID, pas COVID, je dois vous dire que ça n’a pas arrêté du tout les gens de donner », s’est réjoui le directeur, qui regardait au même moment l’événement diffusé sur la page Facebook de Leucan.

Certains défis étaient donnés aux invités. Ici, l’animateur, Jay Du Temple, demande à Dominic Paquet et à la participante Marie Gauvreau de chanter la danse des canards en respectant des styles imposés.

Toutes les équipes du Québec avaient mis le paquet pour ce premier rassemblement virtuel commun. Les internautes qui prenaient part à l’événement animé par Jay Du Temple pouvaient voir des rasages en direct, des témoignages de familles ayant vécu l’épreuve du cancer chez leur enfant, en plus de prestations musicales. Marie-Mai, Adamo, Arnaud Soly, Dominique Paquet et Ève Salvail faisaient partie de la longue liste d’invités spéciaux.

C’est la première fois que toutes les équipes des différentes régions se réunissent dans un seul et même événement. Pour le directeur régional, cela a eu beaucoup d’effets positifs. « On a vraiment décloisonné toutes les régions pour former une seule équipe provinciale pour monter un projet, nous avons eu beaucoup plus de portée », a-t-il indiqué.

Rappelons que les participants pouvaient mettre leur tête à prix, donc amasser des sous pour se faire raser la tête. Au lieu de le faire lors d’un événement, les gens étaient invités à le faire via Zoom. Plus de 250 personnes à travers la province l’ont fait dimanche. Selon M. Tremblay, la région comptait une trentaine de participants cette année. Si certains l’ont font en ligne dimanche, d’autres ont préféré attendre à l’automne où il devrait y avoir une phase deux du projet, cette fois-ci en personne.

Le montant final amassé est de 1 063 500 $. M. Tremblay soulignait que la générosité des gens était toujours au rendez-vous et que la pandémie n’a pas eu d’effet majeur sur cette campagne de financement.