Lina Boivin avait reçu la visite de son chef Justin Trudeau, jeudi.

Un plan pour soutenir la croissance économique

À quatre jours de l’élection partielle, la candidate libérale dans Chicoutimi-Le Fjord, Lina Boivin, annonce ses cinq priorités.

Dans un communiqué émis vendredi, elle a dit vouloir travailler à la protection des emplois dans des secteurs comme l’aluminium, le bois, l’agriculture et le tourisme. Lina Boivin a aussi l’intention de stimuler l’économie en créant «de bons emplois pour la classe moyenne».

Elle souhaite améliorer la qualité de vie des aînés et des soins de santé en milieu hospitalier et à domicile, en plus de réduire l’impôt des familles de la classe moyenne et verser plus d’argent aux familles qui ont des enfants. Enfin, la candidate veut faire en sorte que les décisions prises au Parlement tiennent compte des intérêts de la région.

«Justin Trudeau et moi avons un plan positif pour soutenir la croissance économique et aider concrètement les familles ici, dans Chicoutimi—Le Fjord. Je suis prête à travailler fort avec lui dès le premier jour pour représenter notre circonscription et veiller à ce que notre région soit au cœur des décisions prises au Parlement», a-t-elle déclaré.

En lien avec les mesures protectionnistes de Donald Trump, Lina Boivin signale que le gouvernement libéral est prêt à «riposter à toute mesure américaine, et à soutenir les travailleurs, les industries et les emplois partout au pays».