Operation Nez rouge

Un peu moins de raccompagnements en 2016 pour Nez rouge

Les bénévoles d'Opération Nez rouge ont raccompagné 4391 conducteurs au Saguenay-Lac-Saint-Jean, entre le 25 novembre et le 31 décembre. L'an dernier, 4490 automobilistes avaient profité du service offert durant le temps des Fêtes.
Selon les données publiées par Opération Nez rouge sur son site Web, mardi, 1013 conducteurs ont été reconduits à Dolbeau-Mistassini (neuf soirs), 977 dans Lac-Saint-Jean Est (15 soirs), 311 à Normandin (10 soirs), 354 à Roberval (huit soirs), 1381 à Saguenay (21 soirs) et 355 à Saint-Félicien (11 soirs).
Au total, 2930 bénévoles ont porté le dossard rouge dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et du Nord-du-Québec, selon le directeur des communications et du marketing, David Latouche. Cette donnée ne peut toutefois être fractionnée par secteur.
La coordonnatrice du bureau de Saguenay, Ginette Bouchard, a tracé un bilan positif de cette campagne. «De notre côté, on a 632 bénévoles qui ont participé. C'est un bilan positif, même si on a eu quelques soirées moins achalandées. C'est toujours aléatoire, selon la météo et les disponibilités. Nous avons quand même eu de beaux résultats, si je pense, par exemple, aux 40 raccompagnements du 29 janvier avec seulement cinq équipes. Aucune soirée n'a dû être annulée, et il n'y a eu aucun incident. Tout s'est bien déroulé», a commenté Mme Bouchard.
Au terme de la 33e campagne nationale d'Opération Nez rouge, 78 341 automobilistes canadiens ont décidé de faire appel au service dans les 100 communautés participantes, selon un communiqué de presse émis par Opération Nez rouge.
À travers le pays, 55 669 bénévoles ont raccompagné des gens à la maison, une légère baisse comparativement aux 56 228 bénévoles de 2016.
Au Québec, 58 701 raccompagnements ont été comptabilisés, dans les 60 régions desservies. Au chapitre des bénévoles, 43 002 Québécois ont porté le temps d'une ou plusieurs soirées le dossard rouge de Nez rouge. En 2016, ils avaient été 43 505.
Le président fondateur de l'Opération Nez rouge, Jean-Marie de Koninck, qui a tracé le bilan à Québec, mardi, a remercié les bénévoles, dans un communiqué. «Vous faites partie d'un grand projet dans vos communautés respectives, et je vous encourage à continuer votre travail de mobilisation en rappelant à vos concitoyens d'avoir un comportement responsable au volant», a-t-il écrit.
Application mobile
Au cours de la campagne 2016, 117 220 utilisations de l'application mobile d'Opération Nez rouge ont été enregistrées, un nouveau record pour l'organisme.
Chaque année, les retombées financières de l'Opération Nez rouge, qui a comme mission de valoriser l'adoption d'un comportement responsable dans une situation de facultés affaiblies, profitent à des organismes locaux se consacrant à la jeunesse et au sport amateur et permettent de soutenir des programmes de sensibilisation à la consommation responsable et à la sécurité routière. Quelque 1,5 million$ est remis annuellement.