Valérie Roy et sa chienne Bella ont bien hâte de suivre la construction du parc canin qui verra le jour à Saint-Honoré.

Un parc canin verra le jour à Saint-Honoré

Un parc canin verra le jour à Saint-Honoré, annonce la conseillère municipale Valérie Roy.

« Lundi soir avait lieu la dernière séance du conseil de l’année lors de laquelle le budget 2020 a été déposé publiquement. Je suis tellement contente, après toutes ces années, de vous annoncer qu’un montant de 20 000 $ a été accepté par le conseil pour le parc canin », a écrit la femme d’affaires sur la page Facebook de son commerce de toilettage.

Mme Roy travaille sur ce dossier depuis 2015, avant même qu’elle devienne conseillère municipale, en 2017. Elle avait alors présenté un projet de parc canin au conseil de ville, puis déposé une pétition de 400 noms en faveur de l’infrastructure.

Le maire de Saint-Honoré, Bruno Tremblay, était très sensible envers ce projet. Il a joint des centaines de propriétaires de chiens. Avec ses 6000 résidants à combler, Saint-Honoré avait toutefois d’autres dossiers plus urgents à régler.

Valérie Roy siège sur le conseil de ville comme conseillère municipale à Saint-Honoré depuis 2017.

« Nous avons le budget. Maintenant, la planification de la construction va suivre, souligne Mme Roy, qui n’a pas de date précise concernant l’ouverture du parc canin. Évidemment, je vais participer au plan d’aménagement. »

Depuis 2006, la propriétaire du salon de toilettage La Belle et la Bête s’implique dans le monde animal. Elle compte donc mettre à profit ses contacts pour faire de ce futur parc un lieu agréable et sécuritaire.

Selon la toiletteuse, ce genre d’endroit est un bon outil pour faire bouger les chiens, mais aussi une excellente façon pour les humains de socialiser dans leur milieu de vie. « J’ai beaucoup de clients qui amènent leur chien dans les autres parcs canins de la région et ils avouent que ça brise l’isolement. Ils développent de belles amitiés et s’échangent des trucs », remarque la dame aussi propriétaire d’un chien.

EMPLACEMENT

Le terrain convoité pour le parc, situé au cœur de la forêt, est voisin de l’aéroport et appartient déjà à la Ville. Son accès pourra se faire à pied à partir de la rue de l’Aéroport, par le sentier pédestre, ou en voiture, par le chemin du Volair. « C’est un petit paradis pour chiens que nous aménagerons avec soin. On veut prévoir des espaces pour petits et gros chiens, de l’ombre, des parcours d’obstacles et de l’eau, songe Valérie. Évidemment, avec le budget prévu pour la première année, nous commencerons par la clôture, et le reste suivra. »

En 2015, Valérie Roy présentait ce projet de parc canin au conseil de ville de Saint-Honoré.

MICROPUCE

Le règlement municipal stipulant que tout chien ou chat gardé sur le territoire de Saint-Honoré doit être muni d’une micropuce entrera en vigueur en mars 2020. Le parc canin pourrait donc obliger aux chiens qui y entrent d’être micropucés. Jusqu’à ce jour, 1022 chiens et 511 chats ont reçu leur micropuce.

Par ailleurs, pour répondre à la Loi sur l’encadrement des chiens, un registre sera prochainement mis gratuitement à la disposition des propriétaires de chiens de Saint-Honoré, qui auront l’obligation de remplir la fiche d’identification pour effectuer un recensement des chiens présents sur son territoire.