La Grande nuit d’Alma a attiré 10 000 personnes, samedi soir. Le centre-ville était bondé pour assister aux spectacles et participer aux différentes activités offertes.

Un nouveau succès pour la Grande nuit

La Grande nuit d’Alma a été un tel succès que les organisateurs devront réfléchir sérieusement à l’avenir de l’événement, qui a attiré 10 000 personnes, samedi soir.

L’événement bien ancré dans la mémoire populaire almatoise avait été ramené à la vie, le temps de célébrer le 150e d’Alma, en 2017.

La Grande nuit avait alors attiré les foules, ce qui a amené Festirame à miser sur le légendaire rassemblement populaire, afin de conclure la 45e édition de l’événement. Une décision que ne regrette pas l’organisation.

« C’est un succès sur toute la ligne », s’est réjouie Janie Maltais, directrice générale de Festivalma, lorsque jointe par Le Quotidien, dimanche en soirée.

Les spectacles offerts par la formation On the Edge, sur la Place Cogeco, de Glass Tiger, à la Place Festivalma, et de Undercover Legends of Rock, sur la scène Sacré-Coeur, ont animé la soirée de festivités.

Le parcours illuminé, qui accompagnait le public d’un site à l’autre, a émerveillé petits et grands, qui ont également pu profiter d’une offre de repas variée au centre-ville avec des menus proposés expressément pour l’événement.

En soirée, outre un petit problème technique pendant le spectacle donné par le groupe baieriverain Orloge Simard, tout s’est bien déroulé.

Mme Maltais ne pouvait préciser si la Grande nuit d’Alma serait de retour l’an prochain. L’engouement envers l’événement amènera cependant les différents partenaires impliqués dans la tenue de la soirée à bien évaluer cette option, a-t-elle assuré.

Par précaution, en raison des orages annoncés, les organisateurs ont préféré reporter le souper populaire prévu samedi soir au centre-ville d’Alma ainsi que les feux d’artifice.

Ils ont été remis au dimanche soir, prolongeant ainsi les festivités. Le souper s’est déroulé dans le stationnement de la boulangerie Lesage.