Une boucle permet d'accéder au sommet de la montagne à Ouellet.

Un nouveau sentier à La Doré

Grâce à un financement de 130 000 dollars de la MRC du Domaine-du-Roy, un sentier de 50 kilomètres reliant La Doré à Saint-Prime a été remis en ordre au cours de l’été, avec l’ajout d’une boucle sur la montagne à Ouellet, à La Doré. Plus d’une cinquantaine de personnes se sont déplacées lors de la journée d’inauguration officielle du sentier multifonctionnel pour venir gravir la montagne, samedi.

En regardant la montagne, Marc-André Poirier, 88 ans, a les larmes aux yeux quand on lui demande quelle est la sensation de voir autant de gens rassemblés aux pieds de la montagne à Ouellet. « Ça fait plus de 60 ans que je rêve de voir cette montagne-là se développer », lance l’homme qui est venu pour la première fois dans le secteur lorsqu’il avait 16 ans. « C’est une joie extraordinaire. Le temps est enfin arrivé. »

Marc-André Poirier est fier de voir que le secteur pourra être apprécié par de nouvelles personnes.

Dans les années 1970, il a même mené un groupe de débroussailleurs pour défricher un versant de la montagne dans le but de favoriser la pratique d’activités sportives. Si le secteur était bien connu par les adeptes de quad ou de motoneige du coin, il demeurait méconnu de plusieurs. La construction du nouveau sentier permettra de favoriser la pratique sportive, estime le maire de La Doré Yannick Baillargeon. « C’est le début d’un super beau projet territorial qui favorise les saines habitudes de vie et les activités en plein air », dit-il.

Plusieurs types d'utilisateurs peuvent profiter du sentier, comme les adeptes de vélo de montagne.

Au-delà du sentier de 800 mètres, avec 130 mètres de dénivelé, qui mène au haut de la montagne, le projet vise à relier toutes les municipalités de la MRC du Domaine-du-Roy avec un sentier multifonctionnel. Celui-ci peut être partagé, selon les sections, entre les randonneurs, les vététistes, les adeptes d’équitation, les quads, les amateurs de motocross et les skieurs, soutient Nelson Leblanc, le coordonnateur des opérations du club de vélo de montagne de Saint-Félicien.

« Un sentier avait été construit il y a près de 20 ans pour faire des courses de vélo, mais il est tombé à l’abandon. On a travaillé pour remettre le sentier en fonction, et pour installer plusieurs ponceaux, entre La Doré et Saint-Prime », a-t-il expliqué en descendant la montagne, en ajoutant que ce tracé permettra d’évaluer les coûts pour continuer le sentier jusqu’à Lac-Bouchette.

La vue sur les environs vaut la montée.

Même s’il reste encore du travail à faire avant que le sentier ne soit complété, dont quelques ponceaux à mettre en place, Martin Demers, le président de Vélo2Max, se réjouit du travail accompli, en voyant toutes les possibilités de boucles supplémentaires pour le vélo de montagne ou encore pour la course en sentier.

« Les possibilités sont infinies, estime également Yannick Baillargeon. Tu peux monter par l’autre côté en VTT ou en motoneige. Les vélos et les randonneurs vont pouvoir descendre de ce côté-ci. Sans compter le projet d’amener des skieurs faire du hors-piste en hiver. »

Le maire Luc Gibbons et Yannick Baillargeon étaient présents lors de l'inauguration.

Le maire de Saint-Félicien Luc Gibbons a profité de l’occasion pour venir découvrir le secteur qui lui était inconnu. « Il y a un très beau potentiel et une vue extraordinaire. C’est à découvrir », estime l’homme qui est satisfait du résultat des travaux d’aménagement.

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées pour l'inauguration officielle.

Dans les années 1980, des projets de développement d’une montagne de ski avaient été proposés sur la montagne à Ouellet, mais un projet avait finalement vu le jour où se trouve le centre Tobo-ski à Saint-Félicien.