Frédéric Lemieux, directeur général de Dolbeau-Mistassini, et, à sa droite, le maire Pascal Cloutier, ont présenté le plan d’action de la municipalité lundi soir.

Un nouveau plan stratégique à Dolbeau-Mistassini

Une communauté engagée qui offre un milieu de vie agréable et attractif pour les familles, générant des opportunités économiques intéressantes dans un contexte de développement durable, tout en étant supportée par une gestion municipale saine et performante, tels sont les cinq axes de développement retenus par Dolbeau-Mistassini dans son nouveau plan stratégique 2019-2022.

En termes concrets, la Ville souhaite notamment réaliser la construction du complexe sportif aquatique, qui comptera un gymnase, une piscine et des jeux d’eau, ainsi que l’aménagement d’un parc de jeux d’eau extérieur. Elle compte embaucher un directeur pour le développement économique, car la municipalité n’a toujours pas trouvé la perle rare depuis un an.

Le plan prévoit également que les citoyens pourront obtenir un permis de construction en ligne à compter de 2019, ainsi que l’avis d’imposition en ligne en 2021. De plus, la Ville souhaite diminuer sa consommation d’énergie fossile et faciliter l’arrivée d’une desserte en gaz naturel. Finalement, le plan prévoit aussi la révision du plan d’urbanisme ainsi que la possibilité d’implanter une forme de budget participatif.

« C’est un outil indispensable qui va permettre de guider nos décisions, a lancé d’emblée le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, lors de la présentation du plan stratégique 2019-2022, lundi. On pense que ça représente bien ce que la population désire. » Le budget 2019, qui sera adopté la semaine prochaine, s’appuiera d’ailleurs sur ce nouveau plan, qui est le résultat d’une réflexion menée à la fois avec les élus et l’équipe de direction

Au total, ce nouveau plan stratégique compte cinq axes de travail, favorisant l’atteinte de 28 objectifs à travers 106 actions prioritaires. Fait à noter, un nouvel axe de travail regroupant les mesures dédiées à la famille a été créé. « Les actions figuraient dans l’ancien plan, mais on trouvait que ça ne ressortait pas assez, a remarqué Frédéric Lemieux, le directeur général de Dolbeau-Mistassini. On a voulu faire ressortir l’aspect famille, question d’être une ville attractive et intéressante pour les jeunes. »

Selon ce dernier, « le plan d’action permet de créer un pont entre la vision des élus et le travail de l’administration municipale. C’est donc aussi un outil de gestion interne en plus d’être un processus de reddition de compte envers les citoyens. »

Ce plan fait suite au premier plan d’action 2015-2017, réalisé à la suite du forum citoyen « Ma ville, mon opinion » en 2014. Avec un taux de réussite de 97 % des objectifs, la Ville a décidé de relancer un nouvel exercice après l’élection d’un nouveau conseil municipal en 2018. « On veut être transparent et dire à la population et à nos employés où on s’en va et pourquoi on le fait », a affirmé M. Cloutier. Le nouveau conseil a décidé de reconduire la vision, la mission et les valeurs définies en 2014. La vision stipule entre autres que l’humain et la famille doivent être au centre des préoccupations de la municipalité.