L’équipe du député Éric Girard lance mercredi la nouvelle plate-forme Monvoisinlsj.ca et annonce un fonds d’urgence pour venir en aide aux citoyens de sa circonscription.
L’équipe du député Éric Girard lance mercredi la nouvelle plate-forme Monvoisinlsj.ca et annonce un fonds d’urgence pour venir en aide aux citoyens de sa circonscription.

Un nouveau fonds d’urgence pour les jeannois

L’équipe du député Éric Girard lance un fonds d’urgence et une nouvelle plate-forme philanthropique pour venir en aide aux citoyens et organismes de la circonscription Lac-Saint-Jean. 

Le site Monvoisinlsj.ca, qui sera lancé dans la journée de mercredi, permet aux personnes vivant des difficultés financières liées à la COVID-19 de recevoir de la nourriture rapidement. L’équipe distribuera les denrées alimentaires directement à leur domicile, en collaboration avec les épiciers locaux.

Le site monvoisinlsj.ca sera lancé mercredi. 

Le député caquiste confirme un premier versement de 25 000$ dans le fonds, provenant de son budget discrétionnaire, et plusieurs partenaires financiers seront annoncés dans les prochains jours et semaines. « Quand la crise a éclaté, on s’est rendu compte que plusieurs organismes du milieu étaient débordés. Ils se sont retrouvés avec une nouvelle clientèle et ils n’étaient pas capables de desservir tout le monde. On a donc décidé de faire quelque chose pour éviter que des gens se trouvent entre deux craques. On ne voulait échapper personne », exprime Éric Girard. 

Le fonds est réservé aux gens de sa circonscription qui regroupe une quinzaine de municipalités jeannoises, de Desbiens à Sainte-Monique, en passant par Saint-Nazaire et Larouche. En plus des entreprises et des partenaires, les citoyens seront aussi invités à contribuer à la hauteur de leurs moyens. Il est possible de faire un don directement sur le site internet. 

« On a rencontré une dame qui va recevoir un 300$ de plus en mai par le fédéral (aide aux parents bonifiée de 300$ en mai par Ottawa) et qui n’en avait pas besoin, car elle n’a pas perdu son emploi. Elle a offert de le remettre aux gens dans le besoin. Je pense qu’il y a des gens dans la population qui veulent contribuer et qui heureusement pour eux n’ont pas perdu leur emploi. On vise ces gens-là dans notre récolte de financement », précise Suzie Larouche, directrice du bureau de comté d’Éric Girard. 

L’agence numérique Eckinox et l’entreprise ImagerieXpert - CopieXpert d’Alma ont offert leur aide gratuitement pour la création de cette plate-forme. « Une chance qu’ils ont été là. Ils ont beaucoup donné », tient à saluer Mme Larouche.

Les gens peuvent donc dès maintenant formuler une demande via la plate-forme, que ça soit pour un besoin de nourriture, mais aussi pour d’autres besoins. Le fonds servira également aux organismes du milieu, car les besoins sont aussi criants pour plus d’une quarantaine d’organisations, insiste Éric Girard. « Ces organismes, qui tenaient plusieurs campagnes de financement dans l’année, auront plus de difficultés à trouver des fonds. Les activités de ce genre, les regroupements, sont annulées. On veut donc aussi les aider avec ce fonds », commente le député, qui devrait dévoiler certains partenaires au cours des prochains jours. 

Le fonds Monvoisin a été créé pour la durée de la crise de la COVID-19. Est-ce que l’initiative survivra ? L’équipe du député préfère se concentrer sur les besoins urgents avant de planifier la continuité de cette plate-forme philanthropique.