Élise Gauthier était satisfaite du taux de participation avoisinant les 60%.

Un message clair, estime Élise Gauthier

La présidente de l’exécutif du Bloc québécois dans Chicoutimi-Le Fjord, Élise Gauthier, est surprise du faible score obtenu par Martine Ouellet à la suite du vote de confiance.

« C’est un peu surprenant. Je pense que la crise a vraiment perturbé l’ensemble du mouvement souverainiste. Les gens ont pris une décision pour clore, une fois pour toutes, le dossier. Cela fait trois mois que dans les médias, on ne parle que de la crise », a exprimé Élise Gauthier. 

Rappelons que l’exécutif régional refusait de présenter un candidat pour l’élection partielle dans Chicoutimi-Le Fjord tant et aussi longtemps que Martine Ouellet serait à la tête du parti. 

Mme Gauthier se dit tout de même satisfaite du taux de participation qui avoisine les 60 %. « Je tiens à remercier tous les membres qui ont voté. Même si le beau temps était au rendez-vous, des membres ont quand même pris le temps de voter. Ils méritent tous nos remerciements pour avoir participé à l’exercice », a-t-elle commenté. 

La suite 

Selon Élise Gauthier, nous pouvons espérer beaucoup de choses à la suite de ce vote. « Je dirais, une étape à la fois. Demain, nous écouterons Martine Ouellet. Ensuite, il nous reste à faire disparaître l’actuel bureau national. Ceux qui ont appuyé Martine Ouellet n’ont pas raison d’y être », dit-elle. Martine Ouellet, qui affirmait qu’un résultat de 50 % des voix plus un lui permettrait de rester à la tête du parti, commentera les résultats, lundi. Pour Élise Gauthier, son attitude et son comportement donneront le ton pour l’après-crise.

Outre le sort de celle qui est à la tête du parti, Mme Gauthier affirme qu’il faudra vérifier ce qui adviendra des sept députés démissionnaires. Par ailleurs, toujours selon la présidente de l’exécutif régional, « les députés qui appuient Martine Ouellet devront réfléchir à leur avenir ». 

Catherine Bouchard-Tremblay

L’équipe de la candidate bloquiste dans Chicoutimi-Le Fjord, Catherine Bouchard-Tremblay, a mentionné qu’elle répondra aux questions à compter de 10 h 30, lundi. 

L’ancien député bloquiste Robert Bouchard

+

ROBERT BOUCHARD SE RÉJOUIT

L’ancien député bloquiste Robert Bouchard estime que le résultat du vote de confiance est une bonne nouvelle.

« C’est très bas comme score. Avec cela, elle a tout ce qu’il faut pour quitter la chefferie. Selon moi, elle n’a pas la confiance des membres, ce serait inapproprié qu’elle s’obstine à rester. Je pense que c’est une étape importance. Maintenant, il faut travailler pour l’unité du Bloc afin que les sept démissionnaires puissent revenir. Il faudra rebâtir le parti pour les intérêts du Québec », a répliqué Robert Bouchard, qui a été député de 2004 à 2011 dans la circonscription Chicoutim-Le Fjord.